Utiliser le pont Samuel-de-Champlain, c’est gratuit!

Le nouveau pont Samuel-de-Champlain qui enjambe majestueusement le fleuve Saint-Laurent est un puissant rappel du génie humain. Cette infrastructure névralgique fera partie du paysage pendant plus de 125 années.

« Participer à l’inauguration officielle du nouveau pont Samuel-de-Champlain est sûrement un moment très mémorable de mon mandat de député fédéral de Saint-Jean. Lors de la campagne électorale de 2015, l’enjeu de la gratuité du nouveau pont était l’enjeu qui préoccupait le plus les citoyens du comté. Je me souviens encore du moment où cela avait été soulevé dans le comté. J’étais au tout début de la tournée des neuf conseils municipaux. C’était plus précisément lors de la rencontre du conseil municipal de Sainte-Anne-de-Sabrevois, la toute première des neuf rencontres prévues. Lorsque j’ai demandé aux membres du conseil municipal quel était l’enjeu majeur pour leurs citoyens, ils m’ont répondu, la gratuité du nouveau pont Samuel-de-Champlain. Je me souviens avoir été étonné par cette réponse. Pour le comté fédéral de Saint-Jean, la municipalité de Sainte-Anne-de-Sabrevois est presque la plus éloignée du pont. Bien que surpris, j’avais pris bonne note de cette réponse. Plus tard, nous avons fait faire un sondage dans le comté de Saint-Jean pour connaître les principales préoccupations des citoyens et la gratuité du nouveau pont est apparue comme leur principale préoccupation. J’ai fait de la gratuité du nouveau pont Samuel-de-Champlain l’un de mes principaux engagements en 2015. D’autres

formations politiques proposaient un système de péage. J’ai été le premier candidat représentant le parti Libéral du Canada à prendre position dans ce dossier. Nous en avons fait un engagement du caucus du Québec et un engagement national. Aujourd’hui, je peux dire, comme mes collègues de la Rive-Sud et du caucus du Québec, que j’ai tenu mon engagement. 

nouveau pont Samuel-de-Champlain est gratuit. C’est plus de 4 milliards de dollars investis par le gouvernement fédéral dans une infrastructure stratégique de transport et de déplacement pour les Québécois. Je tiens à remercier et féliciter tous les travailleurs, dont certains du comté de Saint-Jean, qui ont consacré plus de 8 millions d’heures de travail pour réaliser ce pont. Ils peuvent être fiers, comme tous les Québécois le sont, de cette oeuvre colossale  », souligne Jean Rioux, député fédéral de Saint-Jean.

Dans l’ordre habituel : Serge Joyal, sénateur, François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et Jean Rioux, député fédéral de Saint-Jean.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire