Se libérer l’esprit

Ouf !  Voici quelque chose de pas facile à faire dans nos vies !  Je n’écris pas ce texte parce que je suis plus intelligente que vous et pour prétendre que je maîtrise toujours bien le « petit hamster » dans ma tête.

Oui, il est vilain ce tourniquet qui se met en branle, la nuit surtout, quand on s’éveille et qu’on prend du temps à se rendormir.  Là, on part dans ce qui s’est produit durant la journée et ce qui va venir dans la prochaine.  On élabore toutes sortes de plans, on essaie de régler des problèmes, on refait notre agenda et on essaie même parfois de refaire le monde.

Évidemment, on ne peut pas arrêter cette machine incroyable qu’est notre cerveau.  Malheureusement, il n’y a pas de « switch » qu’on peut fermer parce que la journée se termine.  On peut quand même mettre quelques petits trucs en branle quand ça brasse trop.

Durant la nuit, en période d’insomnie, il semble que nous sommes mieux de ne pas rester au lit.  On doit le quitter et parfois aller faire une autre petite activité comme un peu de lecture pour revenir au lit que lorsque l’on sent le sommeil revenir.  Pour l’avoir déjà expérimenté, je peux vous dire que c’est un bon moyen de ne pas penser à autre chose et de s’aérer pour revenir au lit par la suite et terminer notre nuit de sommeil.

Si durant la journée votre « hamster » veut se mettre en branle, on suggère de prendre de bonnes inspirations et expirations pendant quelques minutes et reprendre notre travail.  Cela commence par évacuer le stress et permet de reprendre son travail avec une meilleure concentration.

Je ne peux que nous souhaiter que notre esprit se libère toujours le mieux possible.  C’est une autre façon de se sentir mieux dans sa peau !

Facebook Comments

Post a comment