Rencontre avec… André Ducharme

 Célébrités 

Il entame ce mois-ci la 10e saison d’Un souper presque parfait. Sa narration à la fois drôle et mordante est l’un des ingrédients clefs du succès de cette sympathique compétition culinaire, présentée chaque soir de semaine à V. Rencontre avec André Ducharme.

André, l’émission Un souper presque parfait fait partie du paysage télévisuel depuis dix saisons déjà !

En dix ans, la question qui revient le plus souvent de la part du public, c’est : est-ce que je suis présent sur le plateau de tournage. Certains s’imaginent que je suis caché dans une pièce avec les membres de la production, et que je commente live tout ce qui se produit. Mais ce serait impossible !

Pourquoi donc ?

De 1, les tournages durent huit heures par jour. Je ne peux pas faire la narration de toute l’action qui se déroule en cuisine et dans la salle à manger, alors que j’ignore ce qui sera gardé au montage ! Et de 2, nous tournons deux semaines d’Un souper presque parfait simultanément : je ne peux donc pas me retrouver à Brossard et à Laval en même temps !

Tu es très présent sur les réseaux sociaux durant la diffusion. C’est probablement pour cette raison que les téléspectateurs ont l’impression que le tournage se déroule en direct.

Je reçois régulièrement un message sur les réseaux sociaux du genre : « André, peux-tu dire à Carole que son gâteau manque de glaçage ! » Le monsieur à la maison est convaincu que l’émission est diffusée live, alors qu’elle a été tournée il y a trois mois (rires)

Tu reprends aussi cet automne la script édition de Tout le monde en parle !

Effectivement oui, pour une quinzième saison. Je participe aussi à la script édition du prochain Bye Bye. Les sujets ne manquent pas cette année, et ce n’est pas fini, puisque nous aurons droit à des élections cet automne ! Avoir trop d’actualité à couvrir pour ce spécial de fin d’année, c’est un beau problème (rires).

Un souper presque parfait, du lundi au vendredi 18 h, à V

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire