Pourquoi s’inscrire à un événement de course à pied ?

Le printemps est enfin arrivé ! ENFIN ! YOUPPI ! Pour un coureur, c’est la joie ! Fini les courses au froid et peu agréables sur la glace et la neige. Enfin, le soleil et le pavé juste pour nous ! Pour la plupart des coureurs, c’est la fin de l’hibernation. Pour d’autres, plus braves, qui ont affronté l’hiver de plein fouet, c’est une continuation…plus agréable ! Qui dit printemps évoque également le retour des courses où beaucoup de coureurs s’inscrivent pour se dépasser et constater le fruit de leur entraînement. Mais pourquoi donc s’inscrire à une course ? Est-ce une obligation pour tout bon coureur ? Un passage obligé pour faire partie de la gang ?

Évidemment, pour être coureur, il n’est pas obligatoire de participer aux différents événements qui nous sont offerts. Certains coureurs ne feront jamais de course et c’est très bien ainsi. Que ce soit pour le plaisir, pour relever un défi, être en bonne compagnie ou même voyager, toutes les raisons sont bonnes pour prendre part à un événement de course à pied ! Évidemment, je vous encourage fortement à l’essayer au moins une fois ne serait-ce que pour la motivation que cela vous procurera. Pour vous inciter davantage à vous inscrire à une course en 2019, voici quelques témoignages d’amis coureurs :

Cinthia : Pour le plaisir d’être avec les gens qui partagent la même passion que moi pour la course et pour le dépassement de soi.

Marie-France : Parce que ça me donne un objectif, ça m’encourage à m’entraîner plus fort ! Parce que j’adore le rassemblement avec d’autres coureurs, à l’arrivée c’est festif, j’aime l’ambiance des courses organisées !

Marie-Josée : Une course, c’est pour conclure la fin d’un défi personnel, l’accomplissement de soi, la fierté et la motivation pour la suite. C’est la rencontre de personnes encourageantes et motivantes même si on ne les revoit plus par la suite. Dans mon cas, je peux dire que pour le demi des Érables, c’est aussi un beau défi de groupe où l’on s’est encouragé et entraîné tout l’hiver.

Josianne : Quand je place un dossard sur mon chandail ou camisole, je dois tout donner ! C’est une compétition avec moi-même pour battre mes temps et me comparer à d’autres ! Ça me donne aussi un objectif à atteindre, ce qui rend les entraînements difficiles pertinents et motivants. Pour l’ambiance de la compétition, pour le bon stress que ça m’apporte et pour rencontrer d’autres coureurs.

Mélanie : Pour avoir un objectif à atteindre après plusieurs semaines d’entraînement. Des fois, c’est un objectif de temps et d’autres fois un objectif de distance. Ça donne aussi une motivation, un leitmotiv à bouger. Aussi, pour se regrouper entre amis après la course et partager l’expérience de la course.

Carol : Pour le dépassement, un défi personnel, l’ambiance de courir avec d’autres coureurs, c’est réellement motivant. Pour moi, ce qui est important, c’est d’y aller progressivement quand on commence. J’ai débuté la course en avril 2018. J’ai fait mon premier 5 km l’été dernier avec Les amis du Canal. Un an après, je me suis inscrite au Marathon des Érables qui aura lieu à la fin du mois d’avril 2019. Je pense que même si je sais que je peux faire plus, il ne faut pas sauter des étapes sinon ça peut peut-être être décourageant si on n’y arrive pas.

Nathalie : Pour le plaisir et l’effet d’entraînement de groupe. Peu importe la distance, je suis très fébrile au départ et très contente à l’arrivée. C’est très stimulant de partir en gang et ça me permet d’améliorer mon temps. Je ressens un très grand bien-être pour les 3 jours qui suivent la course, je flotte sur un nuage, ça ne s’explique pas… je sens que je suis une vraie joggeuse.

Avouez que ces personnes sont inspirantes ! Dans ma prochaine chronique, en partie 2, d’autres témoignages d’amis coureurs pour vous motiver à vous inscrire à une course!

Facebook Comments

Post a comment