Pour en finir avec les crises à la maison

Comment pouvez-vous assurer la discipline de votre enfant afin qu’il puisse bien fonctionner à la maison et en public ? Chaque parent veut que ses enfants soient heureux, respectueux, respectés par les autres et capables de trouver leur place dans le monde en tant qu’adultes épanouis. Personne ne veut être accusé d’avoir élevé un enfant gâté.

Qu’est-ce que la discipline ?

La discipline est le processus d’enseigner à votre enfant quel type de comportement est acceptable et quel type n’est pas acceptable. En d’autres termes, la discipline est l’art d’enseigner des règles efficaces et une condition gagnante pour la paix familiale. Une discipline efficace utilise de nombreux outils différents, tels que le renforcement positif, la modélisation, le recadrage, la discussion, etc. Parfois, les punitions ou conséquences peuvent aussi être des outils efficaces. La discipline est une question complexe et difficile et surtout, n’oubliez pas qu’il faut du temps et de la patience pour adopter des mesures disciplinaires saines, sans violence physique ou psychologique.

Pour s’épanouir, se sentir calmes, confiants et en sécurité, tous les enfants ont besoin de règles… même quand ils s’y opposent ! Sachez que même si vous mettez en application tous les conseils reçus par tous les plus grands spécialistes du monde, votre enfant ne respectera pas tout le temps toutes vos règles. Vous devrez répéter, encore et encore. C’est normal. C’est souhaitable !

Établissez votre rôle en tant que parent

Les parents se heurtent à différents obstacles lorsqu’ils tentent d’enseigner un bon comportement. Souvenez-vous que votre enfant a déjà des amis. Par contre, il n’a que vous comme parent. Il est donc essentiel de ne pas confondre les rôles. Assumer son autorité parentale implique établir vos règles, vos attentes, vos exigences, vos valeurs et surtout… vos limites ! Au baseball, à la troisième prise, il y a retrait du joueur. Vous pourriez donc agir de même quand il s’agit de sanctionner un comportement inadéquat : au troisième avertissement, il y a une conséquence.

Toutefois, pour augmenter les chances que votre enfant suive vos règles, assurez-vous qu’elles respectent la règle des 5 C expliquée sur parentspositifs.ca : claires, concrètes, constantes, cohérentes, conséquentes.

Claires : vos règles doivent être peu nombreuses et simples à comprendre par les enfants en fonction de leur âge. Limitez-vous à 2 ou 3 règles pour les plus petits.

Concrètes : un truc ? Décrivez le comportement attendu. Au lieu de dire « Arrête de crier », dites « Parle doucement ».

Constantes : appliquez toujours une règle de la même façon, peu importe votre humeur, votre degré de fatigue ou le contexte. C’est ça, être constant ! Évitez les avertissements 1, 1½, 2, 2½, 2¾, …

Cohérentes : donnez l’exemple. En grandissant, les enfants décèlent rapidement les incohérences dans les comportements de leurs parents. « Fais ce que je dis et non ce que je fais », voilà un exemple d’incohérence.

Conséquentes : le lien entre le comportement indésirable et sa conséquence doit être logique. Il faut également éviter de donner une conséquence trop longue ou qui prendra effet dans quelques jours ou semaines.

Soutenez-vous entre adultes

Surprotecteur, permissif, autoritaire, autocratique, etc. La plupart des parents sont un mélange à différents degrés de plusieurs styles parentaux. Avoir un style parental différent de l’autre parent peut évidemment causer des conflits, mais également apprendre à l’enfant à s’adapter et à être plus conciliant. Il est donc essentiel de réfléchir à son style parental et d’en discuter avec l’autre parent pour se soutenir, s’améliorer et ainsi accroître le bien-être de son enfant et l’harmonie familiale.

Facebook Comments

Post a comment