Philosophies

Je trouve que chaque culture a des idées intéressantes sur la vie. J’aime toujours partager avec vous ce que je trouve dans mes recherches. Il n’y a pas de recette miracle, c’est surtout de petits conseils ou réflexions qui viennent enrichir notre existence.

En Inde, on enseigne « Les quatre lois de la spiritualité ».

La première dit : « La personne qui arrive est la bonne personne », c’est-à-dire personne n’entre dans notre vie par hasard, toutes les personnes autour de nous, toutes celles qui interagissent avec nous, sont là pour une raison, pour nous apprendre et progresser dans toutes les situations.

La deuxième loi dit : « Ce qui s’est passé est la seule chose qui aurait pu arriver. » Rien, mais rien, absolument rien de ce qui s’est passé dans notre vie n’aurait pu être autrement. Même le plus petit détail. Il n’y a pas de « Si j’avais fait ce qui s’était passé autrement … » Non. Ce qui s’est passé était la seule chose qui aurait pu arriver, et c’est comme ça que nous apprenons la leçon et que nous allons de l’avant. Chacune des situations qui se produisent dans notre vie est l’idéal, même si notre esprit et notre ego sont réticents et non disposés à l’accepter.

La troisième dit : « Le moment où c’est le moment est le bon moment. » Tout commence au bon moment, pas avant ni plus tard. Quand nous sommes prêts à commencer quelque chose de nouveau dans notre vie, c’est alors qu’il aura lieu.

La quatrième et dernière : « Quand quelque chose se termine, c’est fini. » C’est ça. Si quelque chose est terminé dans notre vie, c’est pour notre évolution, donc, il est préférable de le laisser, aller de l’avant et continuer désormais enrichi par l’expérience.

Je vous parle souvent de la gratitude, cette attitude d’accueillir les événements du quotidien avec confiance et remercier Le bon Dieu pour tout ce qu’il met sur notre chemin. Je trouve ce texte merveilleux :

«Quand vous avec une pensée de gratitude, votre cerveau traduit cette sensation en changements neurologiques et biochimiques bénéfiques dans votre corps.

La sensation de la gratitude développe aussi le cœur, ce qui a pour effet d’éliminer des vieux conflits et d’apaiser les rancœurs et les petits différends auxquels nous nous accrochons encore.

L’aspect merveilleux de la gratitude est qu’elle donne les mêmes bénéfices au cœur et au corps du donneur comme du receveur de la gratitude. Quand quelqu’un est apprécié ou remercié, cela produit les mêmes changements biochimiques et la même sensation d’élan du cœur et de guérison.

Ce flot continue de grâce encourage et ouvre chaque aspect de votre rapport personnel avec cette personne.»

Deepak Chopra Meditation

Je vous laisse méditer cette belle philosophie :

« Être heureux, c’est aimer la vie, toute la vie : avec ses hauts et ses bas, ses traits de lumière et ses phases ténèbres, ses plaisirs et ses peines. C’est aimer toutes les saisons de la vie : l’innocence de l’enfance et la fragilité de la vieillesse ; les rêves et les déchirements de l’adolescence ; la plénitude et les craquements de l’âge mûr. C’est aimer la naissance et c’est aimer aussi la mort. C’est traverser les chagrins pleinement et sans retenue, comme jouir pleinement et sans retenue de tous les bons moments offerts. C’est aimer ses proches le cœur grand ouvert. C’est vivre intensément chaque instant. »

Du bonheur, un voyage philosophique – Frédéric Lenoir

Facebook Comments

Post a comment