Un militaire basé à St-Jean accusé d’agressions sexuelles

Les Forces armées canadiennes ont annoncé, le 12 avril, qu’un militaire, basé à St-Jean-sur-Richelieu, est accusé de quatre chefs d’accusation en matière d’agression sexuelle.

L’intimé, le soldat Bryant Taylor, fait face à quatre chefs d’accusation pour des délits d’ordre sexuel envers trois de ses collègues militaires.

Selon les informations disponibles, les faits reprochés se seraient déroulés en mars 2016, alors que Taylor aurait agressé trois militaires en formation à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, à la garnison de St-Jean-sur-Richelieu.

L’accusé sera jugé devant un tribunal militaire.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire