Méfaits au centre-ville Les vitrines d’une boutique et une voiture vandalisées

Aux petites heures ce matin, un homme fortement intoxiqué a été appréhendé par la police de Saint-Jean-sur-Richelieu, suite à deux méfaits survenus au centre-ville. En effet, selon le sergent Jérémie Levesque, de la section prévention et relations communautaires, tout a commencé vers 2 h 30 lorsque l’homme qui venait tout juste de se faire expulser d’un bar, revient armé d’une grosse chaîne en métal. Il s’en prend d’abord violemment à une voiture stationnée sur la rue Richelieu, puis à 4 vitrines de la boutique Phébus et Borée. Plus tard, vers 5 h 30, l’homme est localisé par un témoin. Les policiers sont appelés sur les lieux, mais le suspect s’en prend à eux et réussit à s’enfuir. Quelques minutes plus tard, il est rattrapé par les policiers qui cette fois, utilisent du poivre de cayenne et le taser gun pour le maîtriser. L’individu (né en 1976 mais dont l’identité ne peut être dévoilé) connu du service de police, a été transporté à l’hôpital et sera accusé de voies de fait sur agents de la paix entre autres. Rappelons qu’à Saint-Jean-sur-Richelieu, les policiers peuvent faire usage du taser gun depuis avril 2019. À ce jour, il a été déployé 5 fois et utilisé 2 fois.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire