L’importance d’avoir un objectif

L’une des meilleures façons de rester motivé et de progresser à la course à pied est d’avoir un objectif en tête (par exemple, compléter une course de 5 km). Sans objectif précis, il est facile de remettre au lendemain son entraînement et de ne pas garder le cap. Au contraire, avoir un objectif spécifique, mesurable, attirant, réaliste et temporellement défini peut devenir votre feuille de route vers le succès.

Un bon objectif doit être spécifique

Vous devez énoncer clairement ce que vous voulez faire afin d’établir la marche à suivre pour y arriver. Par exemple, au lieu de dire « Je veux courir plus vite », fixez-vous comme objectif : « Je veux courir 5 minutes plus vite sur un 5 km ». Dans le même ordre d’idée, au lieu de dire « Je veux courir plus », affirmez plutôt : « Je veux courir 4 jours hebdomadairement ».

Un bon objectif doit être mesurable

Vous devez être capable de mesurer votre objectif pour constater les progrès et évaluer les résultats. Par exemple, je veux compléter mon 5 km sans marcher ou je veux compléter mon 5 km en moins de 35 minutes sont des objectifs mesurables.

Un bon objectif doit être attirant

L’objectif doit être attirant et important pour vous afin de persévérer vers l’atteinte de ce dernier.

Par exemple, évitez de vous fixer un objectif en fonction des attentes des autres. En effet, courir un demi-marathon peut être un objectif super stimulant pour votre ami mais pas pour vous et pourrait même avoir l’effet de vous décourager au lieu de vous motiver.

Un bon objectif doit être réaliste

L’objectif que vous déterminez doit vous sortir de votre zone de confort pour être stimulant sans toutefois être impossible. Par exemple, si vous avez déjà fait un 10 km en 60 minutes, il ne serait pas réaliste de vous fixer de le faire en 45 minutes quelques semaines plus tard. Votre objectif doit être réalisable dans un délai raisonnable.

Un bon objectif doit être temporellement défini

Si vous vous inscrivez à une course, il vous sera simple de fixer votre objectif de distance en fonction de la date de l’événement. Par exemple, je vais courir le 5 km du marathon des Érables à la fin avril. Si vous ne souhaitez pas vous inscrire à une course, il serait idéal de vous fixer une date spécifique à laquelle vous voulez atteindre votre objectif (je veux être en mesure de courir mon 5 km pour le 31 mars). Avoir une date précise vous aidera énormément dans la planification de votre entraînement et sur chacune des séances à exécuter.

Facebook Comments

Post a comment