Les procès…

Bon, je n’ai peut-être pas un sujet très réjouissant pour ce mois de décembre qui nous mène à Noël, mais j’avais le goût de vous partager mon opinion et mes observations sur les différents procès dont nos bulletins de nouvelles nous donnent les comptes-rendus.

En fait, je trouve que notre société actuelle, démocratique, nous donne la liberté de faire un procès aux petites créances ou devant de plus hautes instances pour différents motifs. Je ne dis pas que ce n’est pas parfois justifié, mais il y a des moments où je me pose des questions.

Par exemple, prenons les cas d’erreurs médicales qui ont entraîné le décès de la personne qui a été soignée par un médecin. Oui, je crois qu’il est bon que l’on soit informés par les rapports d’autopsie pour éviter que ces erreurs ne se répètent. Par contre, je me demande toujours ceci : « Est-ce qu’une poursuite qui demande des dommages et intérêts en dollars nous ramène la personne décédée ou même apporte un réel baume sur la peine subie ? Personnellement, je crois que non. Je pense même qu’un procès ne fait que raviver de douloureux souvenirs car les circonstances doivent être relatées devant le juge pour qu’il puisse rendre un verdict.

C’est donc à ce niveau que je pense qu’en tant que société on doit se questionner. D’ailleurs, les délais sont tellement longs en cour qu’il n’est pas rare que cela traîne devant les tribunaux pendant 2 ans. Imaginez ! Sans compter tous les frais d’avocat et autres qui s’accumulent !

Je crois donc vraiment que malgré notre liberté démocratique, nous devons peser le pour et le contre avant de s’engager dans un procès. Nous n’en sortirons peut-être pas gagnants et en plus, nous en serons peut-être brisés intérieurement. Ça demande une bonne réflexion…

Facebook Comments

Post a comment