Le secret du bonheur

Nous passons notre vie à la recherche du bonheur. On souhaite tous vivre une vie harmonieuse et sans problèmes. Cependant, la vie n’est pas toujours stable et on rencontre des inattendus durant notre existence qui risquent de miner notre bonheur.

Ça prend bien d’expériences vécues avant de réaliser que rien n’est permanent dans notre existence et il tient à nous de configurer une attitude flexible pour faire face aux changements quotidiens.

Le contentement peut nous aider à profiter des plaisirs simples qui s’offrent à nous. Apprendre à apprécier les petits bonheurs gratuits qui meublent notre journée est une bonne initiative pour cheminer vers la paix intérieure. En restant réalistes, on peut atteindre une certaine harmonie durable sans accrocher notre espoir sur des désirs vagues et inaccessibles.

La vie ne sera jamais parfaite ou exempte de tristesse et d’insatisfactions. Sachant ce fait, il revient à nous de savoir endurer les périodes difficiles en attendant d’autres plus clémentes. Se concentrer sur le moment présent et savourer chaque instant, réussit à enrichir notre vie et nous éloigne des soucis et des regrets inutiles.

Apprendre à apprécier la vie, c’est accepter qu’elle ne peut à tout moment être parfaite. Avoir la conviction que vous méritez une vie sereine pleine de bonheur, vous aide à chercher des moyens pratiques pour atteindre ce but.

La famille, la société et plusieurs autres facteurs influencent notre cheminement vers la quête du bonheur. Plus nous sommes actifs et impliqués, plus nous avons la chance de mener une vie intéressante. Se tenir avec des gens positifs et dynamiques nous aide à voir le bon côté des évènements. Être proche de la famille est une richesse importante pour votre épanouissement affectif. S’impliquer dans la communauté et aider les autres sont une source de satisfaction de soi très utile pour votre développement personnel. Dans la société individualiste de nos jours nous nous éloignons, de plus en plus, des êtres humains qui font partie de notre vie et nous nous accrochons à des gadgets électroniques pour combler les lacunes crées par cet isolement. Ce comportement risque de nous aliéner face à la réalité de la vie. Se sentir en contrôle de sa vie est un sentiment qui encourage la personne à chercher ce qui sera bénéfique pour son bien-être. Il faut croire que le bonheur est votre responsabilité et il ne tient qu’a vous de trouver les conditions favorables pour l’atteindre.

« Apprendre à s’accepter, à s’apprécier, connaître ses goûts, ses besoins, ses capacités et ses limites nous aide à augmenter notre estime de nous-mêmes. Afin d’augmenter notre estime, il nous faut changer d’attitude, avoir une vision de la vie et de nous-mêmes qui soit positive et réaliste. Un moyen facile est d’apprendre à se faire plaisir. Se gâter ! Le plaisir est une source de bien-être physique, émotif et spirituel. C’est une émotion positive, une sensation d’être bien vivant, d’être bien dans son corps, bien dans sa peau, bien dans son être profond ; c’est être heureux.

Nous avons le pouvoir de diriger notre vie et de contrôler nos comportements. Bien faire, mener à terme nos entreprises, surtout par vents contraires, est une occasion de fierté, de respect pour nous-mêmes. Avoir foi en nos compétences, notre jugement, donne le sentiment d’être aux commandes de notre vie. Les gens heureux savent se fixer des objectifs et tout mettre en œuvre pour les atteindre. Une personne qui décide de changer des choses importantes dans sa vie au plan de ses relations avec les autres, de ses émotions, des perceptions qu’elle a d’elle-même, y parviendra si elle fait des efforts sérieux et planifie ses changements personnels importants. La dynamique est simple : vouloir et faire.»

Source : Association canadienne de la santé mentale

Facebook Comments

Post a comment