Le bonheur

L’espérance est un sentiment optimiste qui prône l’amélioration, un phare qui nous guide dans la noirceur vers la lumière et qui nous aide à surmonter les obstacles de la vie. Le désir de rechercher le bonheur est inscrit au plus profond de chaque être humain.

Cependant, le bonheur ne vient pas tout seul car il faut agir pour l’atteindre. L’action n’apporte pas nécessairement le bonheur, mais il est impossible de trouver le bonheur sans action. Le bonheur se construit, il exige des efforts et du temps.  Il est impossible d’être être heureux en ne vivant que pour soi. L’être  humain a besoin des autres pour vivre en harmonie et s’épanouir de façon saine.

Le plaisir démesuré n’est pas la recette du bonheur. L’art d’être heureux est la capacité d’extraire la joie des choses ordinaires. C’est surtout une attitude mentale envers les défis quotidiens. Une sorte « d’accepter son sort », tout en sachant que rien n’est permanent dans la vie et avoir l’espoir de changer ses conditions pour d’autres meilleures.

Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais plutôt de la façon dont nous agissons avec ce que nous possédons déjà. Savoir apprécier les choses simples et être reconnaissant pour ce qu’on possède est une richesse en soi. La famille, les amis et d’autres personnes contribuent à notre bonheur. Il est important d’être reconnaissant envers ces individus .Soyez ouvert, votre bonheur ne viendra pas nécessairement sous la forme que vous l’attendiez.

« Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que le bonheur signifie la réalisation de ses rêves. »

Léon Tolstoï

Le besoin de trouver le bonheur est profondément inscrit dans l’être humain. C’est pourquoi nous investissons beaucoup d’effort dans la recherche de celui-ci. La société moderne ne cesse d’essayer de nous convaincre que notre bonheur se trouve principalement dans le plaisir. C’est le culte de la gratification individuelle. Ainsi pour bien des gens, la tendance est de rechercher avec grande motivation les satisfactions narcissiques : manger avec gourmandise, se vêtir à la mode, se procurer des objets de luxe, surconsommer, etc.

Certains vont même jusqu’à compromettre leur intégrité pour assurer leur succès matériel. Par exemple, pour obtenir un meilleur salaire ou une promotion, ils se lancent dans la manipulation et ils acceptent toutes sortes de compromis douteux. Chaque fois que nous fermons nos yeux et notre cœur aux besoins des autres, nous semons en nous les graines de l’amertume et de la tristesse. Inversement, en nous ouvrant aux autres, nous éveillons en nous un bien-être intérieur. Le véritable bonheur ne vient pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. Il est un état de conscience qui dépend de notre bonne compréhension des événements et des situations.

« Le bonheur n’est pas une plante sauvage, qui vient spontanément, comme les mauvaises herbes des jardins ; c’est un fruit délicieux, qu’on ne rend tel qu’à force de culture. »

Nicolas Restif

À partir de cette parution, j’aurai le plaisir de partager mes idées avec vous à toutes les semaines. Merci pour vos messages encourageants et JOYEUSE SAINT-VALENTIN !

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire