La période des fêtes

Et bien oui, le mois de décembre est à nos portes et on commence déjà à nous parler de Noël à grands coups de publicités à la télévision. Ce n’est pas que je n’aime pas la période des fêtes mais, j’avais le goût de vous partager quelques impressions.

En fait, je trouve que nous précipitons de plus en plus la fête de Noël. Aussitôt que l’Halloween est passée et même quelques jours avant, les magasins ont mis en branle leur étalage de lumières et autres décorations pour les fêtes. On ne nous laisse plus le temps de respirer. On nous lance rapidement dans la consommation excessive que la période des fêtes amène.

Je me remémore les années 70 et le début des années 80 où l’on attendait impatiemment la sortie du catalogue de Noël de Sears et aussi celui de Distribution aux Consommateurs pour faire notre liste de cadeaux que l’on désirait recevoir. Il y avait aussi à cette période le changement d’horaire de l’ouverture des magasins plus tard le samedi.

Je ne suis pas que nostalgique en vous disant cela, mais je suis parfois déçue de la tournure qu’a pris notre société. Je trouve que la consommation a tellement pris de l’importance que la magie est un peu disparue. Il faut être fait fort pour garder son cœur d’enfant et replonger dans cette période de ces rencontres qui devraient être remplies de paix et de joie et non pas juste de signes de dollars.

Cette année, nous avons par contre une belle occasion de replonger dans notre cœur d’enfant avec la parade du père Noël du 1er décembre dans notre Vieux St-Jean. Amenez-y vos enfants et petits-enfants car il s’agit d’une belle occasion de se remplir de la joie des fêtes. Moi, j’y serai et je vous souhaite de prendre le temps de vous y rendre pour remplir votre cœur de cette joie des fêtes !

Facebook Comments

Post a comment