La joie de vivre

L’été avance vers sa plénitude. Dans la splendeur des beaux jours, on perçoit cet enchantement qui annonce les vacances et les temps heureux. Une joie de vivre collective submerge les gens de tout âge, une énergie palpable motive les petits et grands à bouger et célébrer la nature merveilleuse.

« Quand nous devenons de plus en plus las, la joie est aussi attitude de courage. Par son renoncement à la tristesse, au pessimisme, elle est expression de fidélité. Sa plus petite parcelle dilate l’âme. Joie de connaître un jour nouveau, voir briller le soleil, rencontrer un sourire et en offrir un. Savoir sourire est une force d’apaisement, son rayonnement proclame que la bonté existe. »

Les saisons de mes pensées, par Paulette Gauthier

En réfléchissant à l’état du monde actuel, je reviens à ma jeunesse où je pensais que les guerres, archivées dans mes livres d’histoire, faisaient partie du passé, et qu’à présent les hommes, étant plus instruits et civilisés, vont recourir à la diplomatie pour résoudre leurs conflits. En agissant avec raison, les chefs d’état devraient éviter les combats et les guerres qui détruisent les pays et tuent les humains. J’avais cette ambition de changer le monde où tous vivront en paix et heureux. Aujourd’hui, je réalise que le monde va toujours avoir des conflits et les guerres font partie de la stratégie de plusieurs gouvernements. J’ai finalement appris que c’est moi-même qui doit changer. La connaissance de soi-même favorise le développement de la joie de vivre. Réaliser qu’on ne peut pas changer le monde et le refaire selon notre idéal est un pas vers la sérénité. Conserver le courage, en dépit des déceptions, de maintenir le lien qui assure la communication avec les êtres auxquels on est liés. Souvent dans la solitude et malgré les abandons, trouver la force de garder l’intérêt pour les autres afin de conserver la sympathie humaine. La meilleure façon de vivre en paix est de cesser de lutter contre les événements. Accepter simplement ce qui arrive et rester calme pour trouver des solutions logiques aux défis quotidiens. Il faut toujours chercher son bien-être, mais l’important est de ne pas se faire influencer par les énergies négatives qui minent notre bonheur.

La joie de vivre doit être une priorité de chaque être humain. Il faut la chercher, la cultiver et la protéger.

Éloignez-vous de tout ce qui pourrait nuire à votre quiétude. Prenez soin de vous et vivez en harmonie avec l’univers. Ensuite, vous pourrez aider les personnes proches de vous. N’oubliez pas que la joie grandit en la partageant. Semez le bonheur sur votre chemin et soyez généreux avec autrui.

Accepter ce qui est et essayer de trouver des issues favorables vont vous aider à composer objectivement avec vos soucis. Si chaque homme va semer un grain d’énergie positive, la bonne volonté humaine finira par réussir à enrayer les puissances du mal qui troublent la paix mondiale.

« Il ne faut pas du tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d’autre. »

Paul Eluard

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire