La bienveillance

Dans un monde de plus en plus individualiste, et une société où les liens ne tiennent que par intérêt monétaire ; dans des foyers où les cas d’abus physiques et psychologiques augmentent, les gens ont un urgent besoin de cette qualité merveilleuse : la bienveillance.

La bienveillance vous permet de ressentir de l’empathie pour les autres et de vivre une vie basée sur l’affection, l’amour et la compassion pour les gens autour de vous. Plusieurs mènent une vie égoïste où ils se concentrent seulement sur leurs propres objectifs et désirs. Cette existence, aride de tout amour pour autrui, ne comble pas le besoin de l’être humain de fraterniser avec autrui. Être bienveillant signifie prêter une oreille attentive, remarquer lorsqu’une personne a besoin d’aide, et aider votre entourage sans rien demander en retour. Les personnes bienveillantes sont sensibles aux humeurs des autres, ils savent reconnaître la tristesse et la frustration chez les autres et prendre des mesures pour y remédier. Pensez à la façon dont vos actions affectent les autres. Vous pourriez être trop occupé à combler vos propres besoins pour penser en permanence à l’impact de ce que vous avez pu dire ou fait à une certaine personne. Restez vigilant et pensez à vos actions et paroles car elles peuvent affecter les autres de façon incorrecte. Quand on se met à la place de l’autre personne, on perçoit la situation d’un angle différent et on peut mieux comprendre sa réaction. Les personnes bienveillantes expriment leurs inquiétudes lorsqu’elles ont un problème dans une relation ou une situation. Mais elles ont tendance à rester positives au lieu de se disputer, lorsqu’elles peuvent l’éviter.

Appréciez les personnes de votre entourage. Soyez reconnaissant envers les membres de votre famille, vos amis, votre partenaire et toutes les personnes qui rendent votre vie plus significative et plus positive. Ne vous concentrez pas sur ce que vous manquez ou sur les commentaires blessants que vous entendez de temps en temps. Pensez plutôt à la joie et au bonheur que les autres apportent dans votre vie. Prêtez votre attention. En présence d’une personne quittez votre écran, fermez votre téléphone et prenez le temps de regarder l’autre et de saisir son langage physique. Montrez de la considération envers les autres pour les mettre à l’aise lorsqu’ils sont en votre présence. Parfois, les actions en disent plus que les mots. Même si vous pouvez parfois changer les choses en disant à une personne combien elle compte pour vous, il suffit parfois de la prendre dans vos bras ou de passer votre bras sur ses épaules pour donner encore plus de force à ce que vous lui dites. Il est important d’être généreux avec votre temps. Même si vous ne voulez pas sacrifier tout votre temps pour une autre personne, prenez l’habitude de prendre le temps d’écouter un ami ou une personne chère dans le besoin. Soyez généreux selon vos moyens, si vous ne pouvez aider par l’argent, faites-le par votre présence et compassion.

Traitez les autres comme vous aimeriez être traité. Même si votre situation est plutôt bonne, ce n’est pas le cas de tout le monde. Essayez de vous imaginer ce que vous ressentiriez avant d’être froid et insensible face à une personne qui a moins de chance que vous.

Finalement dans cette période d’hiver qui peut être dure pour plusieurs, aidez les personnes dans le besoin. Aider les autres signifie aider vos amis et les membres de votre famille qui ont besoin d’aide, mais aussi aider les personnes moins chanceuses autour de vous ou même les personnes que vous ne connaissez pas bien, mais qui ont besoin d’aide.

Je termine avec cette belle citation :

« Ce que je cherche dans la vie, c’est la bienveillance, un échange avec les autres, motivé par un élan du cœur réciproque. »

Marshall Rosenberg

Facebook Comments

Post a comment