Jean Fontaine démis de ses fonctions de président de l’International de montgolfières

Puisqu’une personne en situation de faillite ne peut siéger à un conseil d’administration, et encore moins en assurer la présidence, le conseiller municipal Jean Fontaine vient d’être démis de ses fonctions de président de l’International de Montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Jean Fontaine a déclaré être ignorant de cette disposition au moment de sa nomination.

Rejoint par téléphone, Benoît Lemay, directeur exécutif de l’International de montgolfières, a annoncé que la conseillère Mélanie Dufresne assurera l’intérim de la présidence.

Il a déclaré ne pas savoir si l’événement comblera le poste vacant avant la tenue du festival.

Interrogé à savoir si le conseiller Fontaine avait pu avoir connaissance de cette clause en signant un quelconque formulaire lors de son accès à la présidence, ou auparavant à la vice-présidence, M. Lemay a eu ces quelques mots : ” Je ne peux répondre exactement, car cela s’est passé avant mon arrivée. Mais, je comprends le sens de votre question “.

En principe, bien que M. Fontaine ait immédiatement remis sa démission, celle-ci n’est qu’une simple formalité puisqu’il n’était pas éligible au poste, et qu’il ne peut donc pas, techniquement, en démissionner.

 

 

Facebook Comments

Post a comment