Ils sont d’ici : Pierre-Carl Ouellet

Maintenant associé avec Michel Roy (Destro), Pierre-Carl Ouellet fait fureur avec son nouveau personnage. Malgré son air méchant, PCO est toujours aussi populaire auprès des amateurs de lutte.

J’ai connu Pierre-Carl Ouellet au début des années 90. À l’époque, il lutte dans la prestigieuse WWF maintenant connue sous le nom de WWE. Entre 1993 et 1995, il devient champion du monde en équipe à trois reprises avec son partenaire de jeu, Jacques Rougeau.

Il y a une vie après la WWF.

Après la gloire de la WWF, Pierre-Carl Ouellet a roulé sa bosse dans plusieurs autres associations de lutte pour finalement décider de prendre sa retraite e

n 2011. Son histoire aurait pu s’arrêter à ce moment-là, mais non ! Il a le sentiment que ce n’est pas fini. À l’aube de la cinquantaine, Pierre-Carl Ouellet décide donc de prendre les grands moyens pour remonter dans le ring. Il a toujours le gout de marquer au fer rouge l’histoire de la lutte.

D’ailleurs pour le récit de sa carrière et plusieurs anecdotes, je vous invite à regarder le balado « Ils sont d’ici » avec Pierre-Carl Ouellet.

Une rencontre qui a changé sa vie !

Il avait déjà tenté d’entrer en contact avec l’homme fort de la région de Saint-Jean-sur-Richelieu, Michel Roy, reconnu pour ses méthodes d’entraînement très efficaces. Mais à la première tentative, celui qu’on surnomme le « Destroyer » n’est pas intéressé. Il a d’autres plans. Mais lorsque Pierre-Carl est revenu à la charge quelques années plus tard, la chimie s’installe immédiatement entre les deux hommes.

C’est alors que la vie de PCO a complètement chaviré. Il goute à la médecine de Michel Roy ; entraînements intensifs, alimentation supervisée et quantifiée, puis retour dans le gymnase pour une autre séance d’entraînement. Tout est calculé par le gourou de l’entraînement et les résultats sont impressionnants. Pierre-Carl raconte qu’il n’a jamais été aussi en forme de sa vie et cela même s’il a passé le cap de la cinquantaine.

Au sommet de sa forme, PCO revient dans l’arène et fait le tour de la planète pour revenir au sommet de son art. Pierre-Carl impressionne tellement que toutes les grandes associations de lutte le courtisent pour qu’il revienne au bercail.

Il a fait son choix

Après avoir roulé sa bosse un peu partout sur les 5 continents, PCO décide de s’associer avec le groupe « Ring of Honnor ». Pourquoi ? Tout simplement parce que ce groupe lui offre le meilleur scénario pour sa carrière. Les grands patrons de « Ring of Honnor » ont planifié une histoire et un personnage qui mettront en évidence PCO pour plusieurs mois. D’ailleurs, Pierre-Carl Ouellet a signé une entente de seulement un an avec l’organisation américaine pour voir la réaction de la foule et des grands réseaux de télévision. Et jusqu’ici, on peut dire que c’est la folie furieuse un peu partout en Amérique du Nord.

L’avenir ?

Dans un an, PCO se garde les portes ouvertes. Il prendra une décision à savoir s’il demeure avec le groupe « Ring of Honnor », s’il revient à la « WWE » ou s’il s’associe à la nouvelle organisation « All Elite Wrestling ».

Encore une fois, il pèsera le pour et le contre à savoir laquelle de ces organisations lui offrira le meilleur scénario !

En parlant de scénario, je lui ai demandé qui décidait quel lutteur allait devenir champion du monde ? Pierre-Carl m’a un peu surpris en me disant que c’était le public en bout ligne qui décidait. Lorsque les gens adoptent un personnage et l’acclament, les promoteurs n’ont d’autres choix que de le faire lutter le plus souvent possible et lui faire monter les échelons. Ce sont les amateurs de lutte qui en bout de ligne décident. Alors let’s go PCO, t’es capable … «Fais y mal !». Et comme le disait si bien Edouard Carpentier à la fin de son émission de lutte dans les années 1970-1980… À la semaine prochaine si Dieu le veut !

Pierre-Carl Ouellet a la chance de rencontrer les plus grands de ce sport-spectacle, dont Stone Cold Steve Austin!

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire