Il suffit parfois d’un mot… d’amour

Les mots d’amour

Comme des émaux

Harmonisent les cœurs

Et modulent des airs tendres

Ils conjurent tous les maux

Les mots pour le dire

N’ont pas le monopole

Quand les mots vous manquent

Et que vous restez là, sans voix,
immobiles

Il traîne encore de jolies
miettes de mots

Le mot doux, même appris mot à mot

Morcelé, brodé, réchappé et raccommodé

Ravive l’amour moribond

Touche et transforme en dynamo

L’amant monotone, l’aimé du mémo

Le jeu de mots coquin, tout léger, tout doux

Caresse l’oreille un moment

Tandis que le mot gaillard court à fleur de peau

Chatouille l’amant moqueur

Et lui fait bafouiller des mots
décadents

Le mot ardent, passionné

Vous trouble jusqu’à la moelle

Épingle des étoiles dans le ciel mauve

Et devient en un moment

Le mot de passe de vos désirs ardents

Renonçant finalement aux mots

Vous fondez comme guimauve

Pendant qu’incapable de souffler mot

Sa langue brûlante comme
un chalumeau

Esquisse des mots fous sur
vos seins frissonnants

Les mots d’amour

Comme des émaux

Harmonisent les cœurs

Et modulent des airs tendres

Ils conjurent tous les maux d’amour

Facebook Comments

Post a comment