Fondation Femina :Plus de 7200 $ au profit de 15 maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale

Au printemps dernier, la Fondation Femina lançait sa première édition de la campagne annuelle À chacune sa perle, dont l’objectif initial a été dépassé. En effet, 12 partenaires ont généreusement contribué à la campagne, ce qui a permis d’amasser la somme de 7200 $. Au total, 15 maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale ont reçu chacune 120 perles symboliques. Perles qu’elles pourront remettre aux femmes hébergées dans ces maisons.

Ces perles, remises aux femmes lors de leur arrivée dans un centre d’hébergement peut faire toute la différence. « Lorsque les femmes arrivent au Mitan, nous leur remettons chacune une perle que la Fondation Femina fabrique et nous donne avec tant de générosité. Cette perle que nous lui remettons est le commencement d’une réappropriation de ce qu’elle est, de sa vie, de ce pouvoir qu’elle a perdu, mais qu’elle vient retrouver au Mitan. Cette perle fait du bien aux femmes quand elles la reçoivent. Elle signifie qu’elle a de la valeur. Elle signifie un renouveau, l’autonomie et la liberté retrouvée ! » a mentionné Maryse Lachaine, directrice générale de la maison Le Mitan, située à Sainte-Thérèse. 

La symbolique associée à cette perle est très puissante et démontre concrètement que chaque geste destiné à aider ces femmes aura un impact sur son cheminement personnel. Comme le dit si bien Hélène Langevin, directrice générale de la Maison d’Hébergement Simone-Monet-Chartrand de Chambly : « Remettre à nos courageuses femmes et mères ce bijou fantastique créé avec amour par les bénévoles de la Fondation Femina, c’est transmettre d’une femme à une autre un signe de solidarité, de force, de courage qui unit douceur, tendresse et féminité. »

Grâce à la générosité des partenaires, 1800 perles ont été remises à un total de 15 maisons situées dans la grande région métropolitaine incluant la maison Hina de Saint-Jean-sur-Richelieu. Merci à St-Luc Pizzeria, Sauve qui peut, Ralik, Cléo Maheux, Iga Extra Daigle, l’Équipe Jean-Guy Ayotte et Catherine Béchara, OpenMind Technologies, Loranger Marcoux, avocats, Clinique médicale privée Leblanc Savaria, Thermo Stat, Solutions financières Marc Levesque, ainsi qu’aux finissants de l’école secondaire Rosemère high school.

Rappelons que la Fondation Femina a pour mission de soutenir les organismes venant en aide aux femmes victimes de violence conjugale au Québec par l’accroissement de leurs ressources. Fondation Femina aspire à devenir l’organisation la plus reconnue à travers la province grâce à ses actions et son soutien aux différents organismes dédiés à améliorer la vie des femmes victimes de violence conjugale.

Pour plus d’information, visitez le www.fondationdemina.ca. Joignez Fondation Femina sur Facebook.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire