Été et noyade

Eh oui ! Le beau temps s’installe et la piscine et les plans d’eau nous appellent !  J’ai décidé de vous parler de l’été et des noyades suite à un documentaire que j’ai visionné. C’était en fait Sylvie Bernier, médaillée au plongeon, qui racontait la jour où elle n’a pu plonger dans une rivière pour sauver de la noyade son neveu.  À travers le récit de ce drame, nous avions la possibilité de comprendre beaucoup de choses au niveau, entre autres, de nos plans d’eau.

Nous sommes riches au Québec car nous avons une très belle nature qui comprend de nombreuses rivières et plans d’eau navigables et où l’on peut aussi se baigner.  Par contre, il est important de bien s’informer si l’on veut aller en canot ou autres embarcations sur une de ces rivières.

En écoutant le documentaire et les experts rencontrés par Sylvie Bernier, on apprenait qu’il n’y a pas de règlementation structurée.  Une compagnie peut vous louer un canot par exemple et vous laisser aller sur le plan d’eau sans guide.  Ainsi, parfois, vous risquez de vous retrouver dans une situation qui vous mettra en péril car tel qu’il fut expliqué dans le documentaire, il faut connaître le plan d’eau sur lequel on navigue et comprendre aussi le courant pour ne pas se faire prendre dans un remous ou autre.

Et puis quand on parle de noyade, la Société de sauvetage du Québec voit une diminution importante depuis quelques années mais nous comptons encore environ 60 cas de noyades au Québec par année.  Il est donc encore très important de faire de la prévention et surtout de respecter des règles de base autant quand on va sur un plan d’eau qu’à la maison dans notre piscine.

Sur ce, je ne voulais pas vous faire peur avec cet article mais plutôt de se rappeler d’être sensibles et attentifs pour passer un bel été et en profiter à plein pour se rafraîchir dans l’eau.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire