Errant ici et là

L’essentiel est invisible pour les yeux (St-Exupéry)

La plupart des temples sont conçus pour qu’on y cherche la paix. Témoins d’une époque disparue, plusieurs sont d’une beauté dont on a perdu le secret ou les moyens.

Au cours de tant de guerres qu’on en perd le compte, un nombre effarant d’entre eux ont été mis à mal. Leur réputation de bonté, de paix et d’accueil pour tous, sont un défi permanent à la rage de guerriers qui plus d’une fois ont poussé la cruauté jusqu’à s’en prendre aux innocents qui y cherchaient refuge…

Une joie qui ne finit jamais (Keats)

Toutes les grandes traditions religieuses ont eu leurs artistes : peintres, sculpteurs, orfèvres, maîtres verriers et chacun a tenté de nous arracher aux misères terrestres en illustrant la joie et la beauté.

En Toscane où vivait ma sœur Monique, j’ai eu multiples occasions de m’arrêter admirer (entre des milliers de chefs-d’œuvre) la fascinante copie du fameux David de Michel-Ange (Place de la Seigneurie à Florence). Les originaux impressionnent davantage… mais sont moins à la portée de tous.

Une ville, un génie, des rouages

Lucca est une exquise ville de Toscane. Elle est emmurée… très fière de ses murs intacts (tandis que ceux de Milan sont tombés).

Mon mari (Yves Durocher) ne raffolait pas des expositions. À Lucca, je l’ai convaincu d’entrer voir une petite exposition permanente. Il s’agissait d’œuvres de Leonard da Vinci. J’ai été déconcertée ; presque déçue ; on se serait cru dans un atelier mécanique ; Yves lui, était absolument fasciné. Il s’est longuement penché sur chacune des pièces d’engrenage de roues ou autres semblables qui s’intégraient à d’autres pièces. Toutes tournaient à merveille et en actionnaient d’autres, etc. Ce qui me paraissait simpliste, était selon lui fort compliqué et presqu’incroyable, un miracle pour l’époque, disait-il.

L’art et le génie laissent des traces qui dépassent l’imagination

On dit qu’au Mexique on peut encore voir un indicible chef d’œuvre datant de civilisations ayant vécu des milliers d’années avant J.C. Gigantesque celui-là. En fait, le temple de Quetzalcóatl serait à lui seul un territoire sacré où à perte d’horizon, la terre semble rejoindre le ciel.

Comment à une aussi lointaine époque que la leur, a-t-on pu concevoir et créer ce temple géant ? Et comment a-t-il survécu ?

Des temples bouddhistes sont de véritables joyaux

L’éclat des ors et les couleurs dont ils sont parés brillent sous le soleil. Écrasés de chaleur ou intimidés par leur exquise beauté, les vandales semblent les avoir épargnés. Dans ce pays à très forte majorité bouddhiste, on voit à toute heure du jour des jeunes couples s’y recueillir et y laisser des messages écrits.

Et sur le site de l’un d’eux, surprise

À Bangkok, un temple très connu est le très ancien Wat Pho. On m’avait recommandé d’y chercher une école de massage aux techniques assez étonnantes du 12e siècle. Elle est tenue par des moines qui y enseignent, prodiguent des soins de santé naturelle et disposent d’une imposante pharmacopée. Blessée quelques jours auparavant, j’ai osé en profiter (malgré l’incroyable barrière de la langue). Inoubliable…

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire