Dossier des golfs : le nom du promoteur est…

Dans le cadre de la séance du conseil municipal du 9 avril, Robert Guinta, président de la Coalition Saint-Luc, a révélé le fruit de ses recherches. Alors que le conseiller Marco Savard dit ignorer qui sont les promoteurs du projet visant la construction de 500 unités résidentielles sur le site du golf Les Légendes, M. Guinta a livré des réponses.

Ainsi, en fouillant le registre des lobbyistes, il a découvert qu’en septembre 2015, le lobbyiste Marc Perreault a effectué des rencontres pour le compte de la corporation dont le numéro est 92414333-Québec.

L’actionnaire de cette compagnie est Luc Poirier, le promoteur de différents projets immobiliers, dont notamment celui du projet de développement de l’Île Charron, qui a été stoppé il y a dix ans par le Ministère de l’environnement pour cause de forte pression sociale.

Selon M. Guinta, ce promoteur cible de nombreux golfs au Québec.

Le mandat accordé au lobbyiste Perreault en était un “qui visait à soustraire, en bout de ligne, le projet de changement de zonage à la possibilité de référendum pour l’orienter plutôt vers un règlement de concordance”.

Pour rappel, dès 2015, le club de golf Les Légendes avait déjà été cité comme “menacé” par les visées de développement immobilier par le canal Argent (TVA).

Lors du conseil municipal, le conseiller Savard a reconnu que le conseil avait reçu une présentation en 2015, mais a rappelé qu’actuellement, il n’y a toujours aucun changement de nom au registre foncier, et qu’aucun promoteur n’est donc officiellement rattaché au processus de consultation sur l’avenir des golfs.

Plus sur cette affaire dans notre édition imprimée de mercredi.

Luc Poirier, promoteur immobilier.

Facebook Comments

Post a comment