Écrasement d’avion à Rougemont : un pilote témoigne

Sébastien Roy

 

Avant d’aller sous presse, nous avons parlé avec Sébastien Roy, ancien résident de Mont Saint-Grégoire, homme d’affaires et aussi pilote depuis 7 ans, à propos de l’écrasement d’avion qui a eu lieu en début de semaine à Rougemont. « C’est avec Richard Bessette que j’ai fait mes premiers vols comme passager quand j’étais tout jeune. À Mont Saint-Grégoire, il avait même sa piste privée. C’était un pilote aguerri avec une expérience de plus de 40 ans. En plus, il savait piloter différents modèles d’avion. C’était un passionné, un bon vivant, un homme très généreux. Chaque année, il faisait l’installation des poteaux électriques durant L’international des Montgolfières de Saint-Jean », a expliqué M. Roy. Quant à la deuxième victime, M. Roy la connaissait peu mais il semble que François Robert était en formation pour devenir pilote.

De son point de vue de pilote, voici ce que pense M. Roy quant aux causes éventuelles de l’accident : « Pour une raison ou une autre, je présume qu’ils essayaient de se poser dans un champ de blés d’Inde et que la manœuvre a échoué. Plusieurs hypothèses sont sur la table. En plus, par temps très chaud, il y a toujours plus de turbulences en plein jour. Il y a aussi la montagne qui amène des vents ascendants. Une panne de moteur, etc… »

Rappelons que pour obtenir une licence privée de pilote, il faut avoir cumulé entre 25 et 40 heures de vol. Une formation coûte entre 18,000 $ et 25,000 $. Dans la région, il existe des écoles de pilotage à Bromont et Saint-Hubert.

Les faits…

Le 1er juillet dernier, les policiers de la Sûreté du Québec ont reçu un appel un peu après 11 h 30 pour le signalement d’un petit avion de type ultra-léger qui se serait écrasé sur un terrain du rang de la montagne, à Rougemont. 2 personnes, soit 2 hommes, prenaient place à bord. Sur place, les pompiers les ont extirpés de l’appareil à l’aide des pinces de désincarcération. Tous les deux étant grièvement blessés, ils ont été transportés au centre hospitalier, où leurs décès ont été confirmés. Les deux hommes décédés sont Richard Bessette (66 ans) de Mont-Saint-Grégoire et de François Robert (51 ans) de Saint-Jean-sur-Richelieu. Rappelons que le dossier a été confié aux enquêteurs des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, ainsi qu’au Bureau de la sécurité des transports du Canada.

Commentaires Facebook

Rédiger un commentaire