507 cartes de Noël signées de main d’enfant pour les aînés

Cette belle histoire locale d’esprit de Noël débute par un simple souhait, alors que la jeune Méliane Germain, 7 ans, déclare à sa mère en voiture : « J’aimerais donner des cartes de Noël aux personnes âgés parce qu’ils se sentent peut-être seuls à Noël ». Il n’en fallait pas plus pour lancer un projet qui a mis à contribution les cœurs et les mains des élèves de l’école des Prés-Verts.

Une fois cette idée exprimée, Méliane et sa mère, Geneviève Beloin, entreprenennent de rencontrer Stéphanie Bernier, enseignante d’arts plastiques et de musique à l’école des Prés-Verts pour évaluer les possibilités de voir un petit groupe d’élèves prendre en charge la création des cartes. « Sa réponse fut immédiate et positive, confirme Mme Beloin, Et le projet ne visera pas seulement un petit groupe mais bien toute l’école ».

Puis, Isabelle Branco, directrice de l’école des Prés-Verts, approuve le projet et autorise un déplacement d’un petit groupe d’élèves pour distribuer les cartes à la résidence pour aînés Chartwell Oasis Saint-Jean.

Mobilisateur, le projet inclut même une chorale formée par le groupe d’adaptation scolaire, et tous les titulaires de groupe se joignent au mouvement en faisant écrire un message par les enfants de leur classe respective. Impossible d’en douter, le souhait de la fillette s’est transformé en projet collectif, artistique et social.

Comme le souligne Mme Beloin, 507 cartes ont ainsi été soigneusement créées et signées par les élèves de l’école, et ce de la maternelle à la 6e année. « Pour moi, il s’agit d’une grande vague d’amour, d’un message d’une grande humanité. De voir que ma fille ait des idées de bonté envers les aînés me comble de fierté, c’est certain, mais de voir la mobilisation rapide et enthousiaste de la part des professeurs et des différentes directions d’école et de résidence, ça signifie aussi beaucoup. Ça envoie comme message aux enfants que tout est possible, qu’il faut croire en ses rêves même les plus fous et que de prendre soin des autres, ça commence maintenant ».

Un moment intergénérationnel fort émouvant

Puis vint le grand jour de la distribution des cartes, soit le 17 décembre, en début d’après-midi. Sur place, une quarantaine d’aînés ont accueilli les élèves venus leur livrer un témoignage d’affection en cette période de réjouissances.

Mme Beloin à ce sujet : « Ce fut un moment magique et fort émouvant. Les jeunes du groupe d’adaptation scolaire ont présenté leur spectacle de trois chansons et les cartes ont été remises par les représentants des classes de 4e, 5e et 6e années. Puis, certains aînés ont invité les jeunes à danser en rond. Une collation a suivi. Tout le monde est ressorti de l’événement gonflé à bloc ».

À noter : une seconde distribution est prévue à la Résidence Jacques-Cartier le 21 décembre. « Cette fois, vu la distance, Méliane et moi s’occuperont de la distribution, ce qui devrait constituer un autre beau moment ».

La jeune Méliane Germain, maintenant âgée de 8 ans, celle par qui tout a commencé.

Le groupe de vaillants jeunes porteurs d’un message d’amour, capté avant son départ, entouré d’Isabelle Branco, directrice (à gauche), de Mme Julie, professeur d’adaptation scolaire, et Stéphanie Bernier, enseignante d’arts plastiques et de musique.

Facebook Comments

Post a comment