Les Trésors de Kilini ouvre ses portes!

En date du 14 octobre dernier, la boutique Les Trésors de Kilini a officiellement ouvert ses portes à Chambly, plus précisément au 925, rue Périgny, en présence de partenaires, clients et amis. Sur ses tablettes et comptoirs, on retrouve plusieurs produits et cadeaux sophistiqués tels que foulards, tasses, bijoux, gelées et huiles aux essences naturelles. Les détails suivent. 

Comme l’explique Nicole Cloutier, propriétaire, la boutique a été aménagée dans un espace de quelque 300 pieds carrés ajouté lors de l’agrandissement du commerce La Papillote en fête, dont elle aussi propriétaire. Bien que sises à la même adresse, les deux boutiques offrent des produits différents, La Papillote en fête se spécialisant dans plusieurs produits liés à l’enfant en nous, soit une sélection de jeux, de jouets, de bricolages ainsi qu’un univers de gourmandises parmi lesquelles se trouvent les produits Jelly Belly.

Par exemple, en plus des produits cités plus haut, Les Trésors de Kilini offre également des bijoux Christophe Poly, GDesign et Loin des yeux près du cœur, de même que des gelées, des coffrets cadeaux, des huiles et bombes de bain aux essences naturelles confectionnées à la main, des huiles et vinaigres balsamiques et bien d’autres. « Une sélection de produits choisis avec attention pour des gens d’exception, note Mme Cloutier. Je suis catégorique, pas question pour la boutique d’offrir des produits qu’on ne souhaiterait pas recevoir ».

Une entreprise d’inspiration familiale

Comme le précise Nicole Cloutier, la raison sociale Les Trésors de Kilini trouve son origine dans la famille. « Le vocable Kilini est la contraction des premières syllabes de mon prénom et de ceux de mes deux filles, soit Kim-Li, Lianne et Nicole. Notre logo représente aussi la famille, est c’est ce type de relation que nous désirons partager avec les autres, le bonheur d’être ensemble ».

« Pour moi, la clientèle, c’est notre famille d’extension. Nous avons la plus belle clientèle de Chambly et des environs, et c’est un bonheur de la servir », note Mme Cloutier.

Facebook Comments

Post a comment