Steve Bossé met le K.-O. à Julio Cuellar Cabrera !

Ils étaient très nombreux à attendre l’arrivée de Steve Bossé, ex-hockeyeur et combattant Johannais. Et certains d’entre eux étaient ses amis, ses fans, venus le voir monter dans l’arène pour y affronter le Bolivien Julio Cuellar Cabrera, dont la fiche était de 12 victoires, dont 11 par K.-O., et 6 défaites. L’issue du match a confirmé la supériorité de Steve Bossé, dit Le Boss.

Présenté en finale d’un gala de la série de boxe Chrono Aviation de Groupe Yvon Michel, dans les aires du Cabaret du Casino de Montréal, l’événement marquait les débuts de boxeur de Bossé.

Devant l’étonnant résultat du 15 février, plusieurs seront surpris d’apprendre que l’athlète johannais, qui n’avait pas combattu depuis sa victoire à l’UFC Fight Night 89 en juin 2016 pour cause de blessures et d’intervention chirurgicale, a ressenti un léger ring rust (rouille du ring) dans les premières minutes de la rencontre.

Sa force et sa combativité ont eu raison de son adversaire à 52 secondes du second round. « Lorsque j’ai vu que j’avais affaire à un boxeur tenace mais au style désorganisé, dans le premier round, j’ai décidé qu’il était temps de mettre un terme à tout ça », explique le boxeur rejoint par téléphone. Résultat : le Cabrera s’est effondré pour le compte.

« Après le match, je suis allé le voir afin de savoir comment il se portait. Malheureusement, il ne semblait pas savoir trop qui j’étais… Alors, la communication s’est arrêtée là », note M. Bossé.

Comme l’explique ce dernier, le prochain combat, son deuxième, pourrait se dérouler quelque part au cours des mois de mai ou de juin. « Je laisse le soin à l’organisation de me trouver un adversaire de calibre. D’ici là, je poursuis l’entraînement ».

 

Facebook Comments

Post a comment