Santé mentale des entrepreneurs : des résultats inquiétants…

La détresse psychologique, la dépression et l’épuisement professionnel affectent aussi les entrepreneurs. En fait, 71,5% des entrepreneurs ayant répondu à une enquête disent connaître « un niveau élevé de détresse psychologique ».

De plus, 11,1% des répondants à cette enquête souffrent de symptôme de dépression modérée et 6,6% de dépression sévère.

Cela peut paraître élevé puisque 12,2% de la population québécoise souffre d’un épisode dépressif au cours de sa vie.

Plusieurs facteurs apparaissent comme pouvant être déclencheurs de détresse :

  • 43% des entrepreneurs interrogés travaillent plus de 50 heures par semaine;
  • 31% prennent plus de deux semaines de vacance par année;
  • Les individus qui sont entrepreneurs depuis moins de 5 ans sont plus susceptibles que les autres de vivre de la détresse psychologique.

Isolement, pression, détresse

On remarque aussi que les problèmes de conciliation travail – famille génèrent des difficultés qu’il faut prendre en compte.

L’étude met de l’avant la nécessité de briser l’isolement des entrepreneurs. Cela peut se faire en sensibilisant les entrepreneurs eux-mêmes, ainsi que les intervenants agissant auprès d’eux, afin qu’ils reconnaissent les symptômes de détresse psychologique et ainsi prévenir les cas graves de dépression ou de burnout.

De même, la possibilité de parler à quelqu’un, comme un mentor ou un professionnel de la santé, représente une voie naturelle pour sortir d’un état de détresse.

Suivez ce lien pour lire l’enquête Une face cachée de l’entrepreneuriat au Québec : la détresse psychologique chez les entrepreneurs

Source : RJCCQ

 

Facebook Comments

Post a comment