Et si Saint-Jean s’offrait un spectacle estival ?

Shawinigan, Saguenay et Bromont et plusieurs autres villes l’ont fait : offrir un spectacle tout au long de l’été afin d’attirer les clientèles régionale et extérieure. Après avoir posé la question à Longueuil et à Granby, lors de fonctions journalistiques antérieures, l’auteur de ces lignes a décidé de la poser à Saint-Jean-sur-Richelieu. Surprise : un projet en ce sens est présentement mené dans le plus grand secret…

Comme on le sait, Saint-Jean-sur-Richelieu ne compte actuellement pas de produits d’appel, soit des attractions de plus longue durée, saisonnière ou annuelle, tels que le Parc Safari, le Zoo de Granby ou un parc aquatique.

Invitée à se prononcer sur l’intérêt et la pertinence d’une telle possibilité, Isabelle Charlebois, gestionnaire touristique, Tourisme Haut-Richelieu, a eu ces quelques mots : « Nous avons un comité touristique qui œuvre à trouver des produits d’appel pour Saint-Jean-sur-Richelieu, et ce, depuis deux ans. À tous les mois, dans le cadre de notre planification stratégique, l’idée revient autour de la table à laquelle siège plusieurs entreprises de la région ».

Selon Mme Charlebois, différents contacts ont été établis avec l’extérieur afin d’étudier plusieurs possibilités. « Avoir des idées, c’est bien, mais il faut des promoteurs pour les réaliser », souligne-t-elle. Pour l’heure, aucun n’aurait manifesté d’intérêt pour la région.

La Richelieu en vedette?

Toutefois, toujours selon Mme Charlebois, plusieurs projets ont été étudiés en rapport avec les possibles offerts par la rivière Richelieu. « Il est ressorti que le cours d’eau est un attrait unique. Un projet s’est développé autour de la Richelieu, plus précisément entre Saint-Jean et Noyan. Une demande vient d’être faite auprès de Tourisme Québec pour le réaliser ». La réponse serait attendue au début du mois de mai.

Au cours des prochains jours, Tourisme Haut-Richelieu rencontrera des partenaires possibles pour le projet, notamment du milieu politique.

Au centre-ville?

Également invitée à commenter cette possibilité Katrine Hamel, directrice générale, Société de développement du Vieux-Saint-Jean, s’est dite en faveur d’un tel projet. « Dans ce type de projet, il ne suffit pas d’avoir l’espace pour accueillir l’infrastructure, mais aussi l’espace pour l’accueil, notamment le stationnement. Cela dit, un tel projet génèrerait certainement un certain achalandage au centre-ville. »

Elle poursuit : « Une fois les travaux de revitalisation du centre-ville terminés, il s’agira certainement de quelque chose à considérer. Ce genre d’attraction, en plus de générer des déplacements de l’extérieur vers Saint-Jean est aussi à même de ramener les résidents de Saint-Jean qui n’ont pas le réflexe de se déplacer au centre-ville. Cela pourrait favoriser la réappropriation du Vieux-Saint-Jean par la population du tout Saint-Jean », note Mme Hamel, qui ajoute du même souffle que le Vieux-Saint-Jean est accessible par automobile, autobus et bateau. « Un projet impliquant la rivière Richelieu serait sans doute très intéressant pour les plaisanciers, surtout pour ceux utilisant la rivière », conclue-t-elle. Un dossier à suivre, il va sans dire.

Crédit : Mario Faubert

Facebook Comments

Post a comment