Rencontre avec… Ludivine Reding

Après le succès fulgurant de Fugueuse, et un trophée Artis pour souligner son extraordinaire performance dans la peau de Fanny, Ludivine Reding poursuit sa carrière en jouant dans la quotidienne Clash. Rencontre avec une talentueuse jeune femme de 21 ans.

Ludivine, il s’agit de ta première nomination au Gala Artis !

Oui, et je l’ai appris d’une bien drôle de façon. Mon agente m’avait donné rendez-vous dans un studio, pour que j’enregistre une capsule sur le doublage. Lorsque je suis arrivée là-bas, j’ai eu la surprise de voir Gino Chouinard de Salut, bonjour ! Ça m’a pris quelques secondes avant de comprendre qu’il s’agissait d’une surprise, pour m’annoncer que j’étais nommée dans la catégorie Meilleur rôle féminin dans une série dramatique saisonnière.

Et tu es repartie avec une statuette !

Ça me fait chaud au cœur de voir que le public a été touché par l’histoire de Fanny, comme moi je l’ai été lors du tournage, et comme je continue de l’être chaque fois que je reçois spontanément une confidence de la part d’une jeune adolescente, ou d’un de ses proches, qui a vécu une histoire semblable à celle décrite dans Fugueuse.

Et de quoi est constitué ton après-Fugueuse ?

Je me trouve présentement dans la quotidienne Clash, produite par Fabienne Larouche. Mon personnage est aussi une adolescente, qui aime la danse, mais elle est fort différente de Fanny. Elle est sérieuse, mature et n’aime pas les confrontations. C’est une vieille âme, en fait. Pour ce qui est de la suite de Fugueuse, je n’ai pas plus de détails en ce moment, mais ça devrait se concrétiser bientôt. En attendant, je fais aussi beaucoup de doublage, pour différents films et séries télé.

Facebook Comments

Post a comment