Rencontre avec… Antoine Olivier Pilon

Après s’être fait remarquer sur la scène internationale avec les films Mummy et 1 :54, le talentueux Antoine Olivier Pilon pourrait bien attirer l’attention des producteurs hollywoodiens ! Il tourne présentement dans le film anglophone Gut Instinct, aux côtés de l’acteur américain Josh Harnett.

Antoine Olivier, qui incarnes-tu dans ce film ?

J’incarne Daniel Léger, un ex-junkie québécois qui s’est fait piéger par la police, lors d’une transaction de drogue qui tourne mal. Il a écopé d’une sentence de 100 ans de prison en Thaïlande. L’intrigue est inspirée d’une histoire vraie.

As-tu pu rencontrer le vrai Daniel Léger ?

Oui. En fait, son véritable nom est Alain Olivier. Il était présent sur les plateaux de tournage, à Vancouver et à Montréal. J’ai eu l’occasion de discuter avec lui, et il a même fait un petit caméo dans le film.

Tu as aussi tourné avec l’acteur américain Josh Hartnett !

Josh incarne le journaliste du Globe & Mail Victor Malarek qui, dans les années 80, enquête sur le cas d’un québécois injustement emprisonné en Thaïlande. C’est grâce à lui qu’Alain Olivier a pu être rapatrié au Canada, après avoir passé huit ans dans une prison thaïlandaise, dont trois ans et demi avec des chaînes aux pieds 24 heures sur 24.

Ce rôle en anglais dans Gut Instinct pourrait te permettre de percer à Hollywood !

Je ne dis pas non à une carrière aux États-Unis, mais je choisis mes rôles non pas en fonction de la popularité qu’ils vont m’apporter, mais plutôt en fonction du défi qu’ils représentent. Je préfère avoir des rôles intéressants dans des films indépendants, qu’incarner des personnages un peu fades, dans des succès au box-office.

Gut instinct, présentement en tournage. Sur nos écrans en 2019

Facebook Comments

Post a comment