Lettre d’opinion – Yves Cloutier

Première assemblée du conseil de la Ville depuis l’élection d’Alain Laplante

J’ai assisté hier à la première assemblée du conseil de la Ville de St-Jean-sur-Richelieu, laquelle était présidée par le nouveau Maire Alain Laplante.

On s’est rapidement aperçu que le conseiller Berthelot a voulu comme par le passé imposer ses choix. Il avait pris soin au préalable de s’entourer de collaborateurs et collaboratrices. Bref, j’ai trouvé désolant qu’il ait adressé encore une fois des reproches à M. Bessette dans le seul but de l’empêcher de siéger comme Maire suppléant. M. Bessette a payé pour ses erreurs, si erreur il y a.

Notre nouveau Maire a clairement démontré son leadership. Pour la première fois, Berthelot a dû s’avouer vaincu. Devant cette défaite, il s’est mis à agir comme un gamin en faisant toutes sortes de bruits avec sa bouche.

Certains de ses adeptes se sont sûrement aperçus qu’il avait comportement enfantin et ont dû réaliser qu’ils s’étaient joints à un vrai perdant qui s’accroche au pouvoir.

Je me suis laissé dire que certaines personnes réalisent aujourd’hui que Monsieur Michel Fecteau n’a pas été réélu en suivant les conseils de cet individu.

Ses adeptes vont éventuellement comprendre que l’avancement de la Ville serait beaucoup plus simple en excluant Berthelot. Comme dans le sport, pour former une bonne équipe, il faut un bon « coach » afin de remettre à l’ordre les récalcitrants ou les mettre de coté en les isolant.

Yves Cloutier

Facebook Comments

Post a comment