Post-mortem de l’élection municipale du 5 novembre 2017 à Saint-Jean-sur-Richelieu (suite)

Les quatre prochaines années à l’Hôtel de ville de Saint-Jean-sur-Richelieu verront se dérouler une tension constante entre le changement et la continuité.  Le nouveau maire Alain Laplante a clairement pris position pour le changement tandis que le Club des six de l’Équipe Fecteau prône la continuité. Déjà, lors de la première séance du conseil, le maire Laplante a dû utiliser son vote prépondérant pour trancher trois (3) fois une égalité de votes engendrée par le Club des six. 

Les quatre prochaines années révèleront le vrai caractère du maire Alain Laplante. Ceci me fait penser aux philosophes allemands du 19e siècle, tel Hegel, qui disaient que pour comprendre l’évolution de l’humanité il fallait distinguer l’apparence de l’essence.

Or, pour le maire Laplante, l’apparence s’est dévoilée lorsqu’il a déclaré que même si seulement trois (3) de ses candidats avaient été élus, le conseil travaillera en harmonie car tous ont été élus pour servir les citoyens. En d’autres termes, tous auront à mettre de l’eau dans leur vin ! Mais, après une période de lune de miel d’environ trois mois, l’essence du maire Alain Laplante fera surface. Quelle est donc l’essence de son caractère ? Eh bien !  Il ne connaît pas l’existence du gris ! Pour lui, tout est noir ou blanc. Cependant, la politique, c’est l’art du gris, du compromis.

À peine élu maire, il a déjà montré son essence à la Municipalité régionale de comté (MRC) du Haut-Richelieu. Depuis novembre 2002 (première élection de la nouvelle ville fusionnée), le maire de Saint-Jean-sur-Richelieu a toujours été élu préfet de la MRC. Lors de la séance du 20 novembre dernier du conseil municipal de la Ville, il avait tranché une résolution sur la formation des comités. Cette résolution contenait la représentation de la ville à la table de la MRC. La résolution se référait à l’article 210.27 de la Loi sur l’Organisation Territoriale Municipale :

210.27. Le conseil de la municipalité locale dont le maire est élu préfet peut désigner parmi ses membres une personne pour remplacer le maire à titre de représentant de la municipalité.

Donc, le maire Laplante s’attendait à être nommé préfet et la conseillère Maryline Charbonneau siègerait aussi à la MRC.

Or, c’est le maire de Noyan qui a été élu préfet et le maire Laplante préfet suppléant. Des sources fiables m’ont informé que des maires de la MRC avaient offert de voter pour lui s’il acceptait que madame Christiane Marcoux soit élue déléguée à la MRC. Le maire Laplante refusa net car il avait en tête qu’il allait attribuer ce rôle à la candidate élue de son équipe. Donc, les maires ont choisi Réal Ryan, maire de Noyan, comme préfet de la MRC. Le maire Laplante a essuyé une rebuffade (c’est-à-dire un refus brutal) et est ainsi devenu le lieutenant politique régional du maire de Noyan. De plus, n’ayant pas été élu préfet, le maire Laplante ne pouvait plus ajouter une conseillère municipale de Saint-Jean autour de la table. 

Cet événement a des conséquences en termes de l’influence que pourra dorénavant jouer la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu au niveau régional. Le 16 octobre 2016, le Conseil Économique du Haut-Richelieu est devenu le Conseil Économique et Tourisme Haut-Richelieu. Depuis avril 2017, l’Office de Tourisme et des Congrès du Haut-Richelieu (OTCHR) a été radié et n’est plus qu’un comité consultatif du Conseil économique et Tourisme Haut-Richelieu  (CETHR). Ce CETHR relève de la MRC et non de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. De plus, l’OTCHR avait changé son appellation en janvier 2012 pour devenir Tourisme Saint-Jean-sur-Richelieu et région. « D’abord pour éliminer toute confusion géographique, puis pour rendre à Saint-Jean la notoriété qui lui revient. » avait dit à l’époque le président de l’OTCHR, Stéphane Legrand.  Or, sur le site internet du CETHR, on ne voit plus une vignette Tourisme Saint-Jean-sur-Richelieu et région. Peut-être, certains voudraient voir apparaître maintenant Tourisme Noyan et région.

Myroslaw Smereka

Ex-maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

Facebook Comments

Post a comment