Période de changement…

Lorsque vous lirez ces lignes, nous aurons été aux urnes pour élire notre prochain gouvernement provincial pour les quatre prochaines années. Quel parti aura gagné ? Sera-t-il majoritaire ? Vous aurez eu réponses à ces questions, mais j’ai le goût de vous parler de l’automne et de ce que cette saison nous apporte comme changement.

En fait, je lisais récemment un éditorial de Véronique Cloutier. Pour elle, l’automne représente le départ d’une nouvelle année. Elle n’associe donc pas les résolutions ou changements au 1er janvier mais bien au retour des enfants à l’école et à la reprise des activités régulières. J’ai trouvé cela bien intéressant et bien réaliste.

C’est vrai que lorsque septembre arrive, on revient d’abord à notre horaire que j’appellerais « régulier ».

L’été, on se lève parfois plus tard, notre horaire de la journée s’improvise le matin même et on est en mode « laisser-aller ».

Avec l’automne, on remet nos pendules à l’heure car on doit gérer notre horaire, celui des enfants et surtout, faire en sorte que tout un chacun se rende à ses activités à temps.

Je trouve donc, moi aussi, que septembre est le mois où l’on effectue le plus grand nombre de changements dans nos vies. On se remet en marche dans toutes les sphères de notre vie et même dans la société, ça bourdonne plus et ça bouge plus.

Ainsi donc, l’automne, ce n’est pas seulement les feuilles qui rougissent et qui tombent. C’est aussi la saison du changement. Vive l’automne !

Facebook Comments

Post a comment