Nouvelles mesures pour améliorer le revenu disponible

Plusieurs mesures fiscales pour améliorer le revenu disponible des particuliers, annoncées dans les précédents budgets ainsi que dans la dernière mise à jour économique, sont entrées en vigueur le 1er janvier 2018.

 

C’est notamment le cas du supplément de 100 $ par enfant d’âge scolaire, qui permettra à 700 000 familles de bénéficier d’un soutien additionnel pour les dépenses liées à l’achat de fournitures scolaires.

 

Ainsi, en prenant en considération les baisses d’impôt annoncées, une famille avec deux enfants d’âge scolaire dont chaque conjoint gagne un revenu de 44 050 $ profitera d’une réduction annuelle de son fardeau fiscal de 1 200 $ dès 2017.

 

Le gouvernement bonifie également les primes au travail pour les ménages sans enfants.

 

De plus, les conditions d’admissibilité au supplément de la prime au travail pour les prestataires de longue durée quittant l’aide financière de dernier recours seront élargies.

 

À terme, ces mesures représenteront une bonification qui atteindra près de 80 M$.

 

À compter de 2018, la prime au travail et le bouclier fiscal seront accordés automatiquement à ceux qui produisent leur déclaration de revenus et qui y ont droit, et ce, sans qu’ils aient à en faire la demande.

 

Autres mesures annoncées antérieurement et versées en 2018

  • Les contribuables profiteront d’une baisse d’impôt pouvant atteindre 333 $ en raison de la bonification du montant personnel de base annoncée dans le budget de mars 2017 et de la baisse du premier taux d’imposition de 16 % à 15 % annoncée à la mise à jour de novembre dernier.
  • L’abolition complète de la contribution santé pour tous les contribuables à compter de 2017.
  • La composante TVQ du crédit d’impôt pour la solidarité sera versée automatiquement à ceux qui produiront leur déclaration de revenus de 2017 et qui y ont droit.
  • Le taux du crédit d’impôt pour dons est bonifié pour les particuliers dont le taux marginal d’imposition est supérieur à 24 % à compter de 2017.
  • Depuis le 1er janvier 2018, l’âge d’admissibilité au crédit d’impôt pour les travailleurs d’expérience est passé de 63 à 62 ans. Les nouveaux bénéficiaires pourront ainsi avoir droit à une aide fiscale pouvant atteindre 600 $.

De plus, la hausse graduelle des plafonds du revenu de travail arrivera à terme en 2018, et ce plafond passera de 4 000 $ à 6 000 $ pour les travailleurs de 63 ans, de 6 000 $ à 8 000 $ pour les travailleurs de 64 ans et de 8 000 $ à 10 000 $ pour les travailleurs de 65 ans ou plus.

 

Indexation des paramètres du régime fiscal des particuliers

 

Enfin, l’indexation du régime d’imposition des particuliers, au taux de 0,82 %, générera un gain annuel de près de 229 M$ pour les ménages québécois. Cette indexation s’appliquera également aux prestations d’assistance sociale, ce qui représente une hausse de 22 M$ pour les prestataires.

Facebook Comments

Post a comment