Le nouveau conseil municipal est assermenté!

C’est le 13 novembre, dans la salle du conseil municipal remplie à pleine capacité,  qu’a eu lieu l’assermentation des nouveaux élus de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Retour sur quelques situations qui ont fait jaser…

Un à un les nouveaux élus ont été présentés à la foule par Anne Potvin, chef de division- conseil communications, puis ont été invités à signer l’assermentation officielle, pour ensuite s’adresser à la foule.

Dans ce cadre, certaines des allocutions ne sont pas passées inaperçues. C’est le cas de celle du conseiller Yvan Berthelot, qui entame ici son sixième mandat consécutif. Sa mention du terme « orphelin de maire » a suscité beaucoup de murmures dans l’assistance, celle-ci niant l’élection d’Alain Laplante à titre de nouveau premier élu.

Interrogé plus tard à cet effet, M. Berthelot a précisé que cette phrase n’était valide que pour les conseillers rattachés à l’équipe Michel Fecteau qui, eux, « sont orphelins de maire ».

Questionné au sujet de ses intentions de collaboration future avec la nouvelle équipe, le conseiller municipal au long cours a eu ces quelques mots : « Ma porte est ouverte, ma tête est ouverte, et j’ai mentionné que mes connaissances sont prêtes à être au service de la population. C’est toujours ce que j’ai fait, et je n’ai pas l’intention de changer. Travailler pour le citoyen, c’est dans mon ADN. Peu importe qui est le maire, je vais continuer de travailler de cette manière ».

« Un nouveau zeste »

Pour sa part, la conseillère municipale indépendante Mélanie Dufresne, qui débute son second mandat, s’est dit très optimiste quant à la dynamique du nouveau conseil. « Je crois qu’il y aura un nouveau zeste, une nouvelle manière de présenter les dossiers. Je crois que certaines idées qui avaient été écartées dans le passé pourraient, aujourd’hui, être revues. Je pense, entre autres, aux différentes façons d’organiser des activités municipales pour dynamiser certains secteurs, et ce, sans dépenser des sommes exorbitantes. Je songe à la participation citoyenne, par exemple, qui pourrait tenir des événements qui seraient financés, mais à beaucoup plus petite échelle que lorsqu’on utilise des ressources extérieures pour le faire ».

Selon la conseillère, la population serait prête à davantage d’initiatives de ce genre. « Regardez seulement tout le monde qui est ici ce soir. Les citoyens sont motivés, ils sont prêts. Avec une plus grande ouverture de la part du conseil, beaucoup de choses sont possibles ».

Marco Savard (district 8), Ian Langlois (district 10), Jean Fontaine (district 4), Mélanie Dufresne (district 1), Christiane Marcoux (district 7), Michel Gendron (district 3), Alain Laplante, maire, Justin Bessette (district 2), Marilyne Charbonneau (district 12), François Auger (district 5), Claire Charbonneau (district 11), Yvan Berthelot (district 9) et Patricia Poissant (district 6).

Facebook Comments

Post a comment