Mont-Saint-Grégoire abandonne la poursuite contre CIME Haut-Richelieu

CIME Haut-Richelieu est heureux d’annoncer que le litige avec la municipalité de Mont-Saint-Grégoire concernant le fauchage de la friche sur la propriété de CIME est maintenant réglé.

En effet, lors d’une séance extraordinaire tenue le 5 octobre, l’ancien conseil municipal a résolu de retirer tous les constats d’infraction émis en 2015.

Cela met fin au processus judiciaire dans lequel les deux parties étaient impliquées.

La municipalité a confirmé qu’elle procéderait à la révision de son règlement de fauchage afin de permettre à CIME de maintenir sa friche au pied du mont Saint-Grégoire et d’adopter des mesures favorisant une gestion efficace de l’herbe à poux sur son territoire.

Selon le plan d’urbanisme de la municipalité de Mont-Saint-Grégoire, la propriété de CIME est située dans la zone d’affectation Conservation (PN-1). Parmi les activités privilégiées, les premières citées sont « les activités de recherche et de préservation du milieu végétal ». Le fait de laisser le processus de succession végétale suivre son cours apparaît tout à fait cohérent avec les orientations du plan d’urbanisme.

Grâce à cet arrangement, la superficie des écosystèmes naturels au pourtour du mont Saint-Grégoire s’accroit, bonifiant ainsi son rôle de réservoir de biodiversité régional. Il s’agit d’un gain tangible pour les milieux naturels de la région.

À la lumière des derniers échanges entre la direction de CIME et le conseil municipal, il est apparu évident qu’un règlement négocié du litige était grandement souhaité par les deux parties.

Source : CIME Haut-Richelieu

 

Facebook Comments

Post a comment