M. Berthelot se fout de la justice

Si vous avez entendu les propos du conseiller Berthelot, sur YouTube, cette semaine, concernant l’audition d’une injonction concernant le congédiement de Guy Grenier, vous avez sans doute constaté que celui-ci ridiculise le système judiciaire et en utilisant des propos tels « il n’y a pas d’outrage au tribunal ici ».

On se souviendra que lors de  l’audition devant l’Honorable Juge Castonguay et en présence d’une ordonnance de sauvegarde, le Juge a demandé aux Avocats de trouver une entente hors Cour et d’en finir de dépenser l’argent des contribuables. Il a ajouté qu’en moins d’un mois, ça fait 4 fois que les partis se présentent devant la Cour pour une question de partisannerie politique. Après une pause de plus d’une heure, les avocats se sont retirés et ont convenu d’une entente secrète déposée devant le Juge, entente assujettie à la ratification par le conseil de Ville.

Eh bien, croyez-le ou non, l’entente convenue par les avocats devant le Juge a été rejetée par toute l’équipe de Berthelot en pleine assemblée alors que le conseiller Gendron affichait un grand sourire de satisfaction.

Du jamais vu dans des cas similaires, l’équipe Berthelot rejette l’entente de leur propre avocat. Comment le Juge va-t-il réagir lorsque l’avocat de l’équipe Berthelot dira au Juge que l’entente a été rejetée ? Bonne chance ! Une seule audition en cour coûte 15 000 $; pas grave, on retourne encore devant le Juge Castonguay.

Robert Guinta,
un contribuable tanné de payer

Facebook Comments

Post a comment