Le ridicule qui tue

Et si les enseignants portaient des armes pour protéger les élèves en cas d’attaque semblable à celle qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride ? C’est ce qu’envisage le président américain Donald Trump. « Évidemment, cela s’appliquerait uniquement aux enseignants sachant manier une arme », a-t-il concédé, mercredi 21 février, en suggérant d’armer 20 % des effectifs des équipes pédagogiques. Quelle idée ridicule et farfelue vient encore de nous sortir ce président qui excelle par ses controverses incroyables pour un président des ÉTATS-UNIS, le pays le plus fort au monde. Ce président se borne à offenser le sens commun, et personne ne semble capable de contrôler ses politiques offensives et irraisonnables et ses déclarations irresponsables. L’argent et le lobbying des vendeurs d’armes sont plus importants selon la vision de ce président que la vie des êtres humains. Au lieu de contrôler les armes à feu, il veut armer les professeurs. Je suis abasourdie !

«Être ridicule n’est pas un défaut ; ce n’est pas un vice, ce n’est pas un crime, c’est bien pire !»

Étienne de Jouy

Fatina

Facebook Comments

Post a comment