Le conseil de la MRC n’apprécie pas d’être filmé…

Lors de la plus récente séance extraordinaire du conseil de la MRC du Haut-Richelieu, tenue le 3 juillet dernier, le journal Le Courrier a tenté de capter des images vidéo non intrusives de la soirée, et ce, afin de permettre la circulation de l’information. Dès le début, on a tenté d’empêcher la captation…

En effet, une dame a interpellé notre caméraman en lui disant qu’il était interdit de filmer.

La Coalition Saint-Luc, présente dans la salle, a alors demandé à celle-ci de citer l’article de loi ou règlement interdisant une telle pratique.

Robert Guinta, président de la Coalition, a rappelé à cette dernière la récente décision de la Cour Supérieure du Québec rendue contre la Ville de Chambly à cet égard, et qu’il s’agit d’une séance publique.

Après la tenue d’un caucus dans un autre local, la demande de captation a été acceptée.

En cette séance, le conseiller Marco Savard remplaçait le maire Alain Laplante, en vacances en Europe.

À l’ordre du jour, la proposition de retrait de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu des Orientations gouvernementales pour l’aménagement du territoire (OGAT), qui ont pour but de permettre une plus grande protection des milieux naturels.

Le conseiller Savard est celui qui a amené cette proposition de résolution à la dernière séance du conseil municipal.

Lors de la période d’interventions citoyennes, le préfet de la MRC et maire de la municipalité de Noyan, Réal Ryan, n’a pas démontré une grande ouverture pour échanger avec les citoyens en présence.

Pour visionner la vidéo, cliquez ici.

Réal Ryan, maire de Noyan et préfet de la MRC.

Facebook Comments

Post a comment