LA SOUPLESSE

Pour cette chronique de la rentrée, je voudrais vous parler de la flexibilité, ou souplesse, non celle des muscles, mais celle des pensées et sentiments. Être souple au niveau de ses réactions face aux défis du quotidien peut s’avérer une force saine qui va vous aider à évoluer de façon sereine et confiante.

La flexibilité psychologique a été définie par le psychologue américain Steven C. Hayes et ses collègues, comme la capacité à être conscient de ses pensées et sentiments du moment présent, sans défense inutile, et, sans que cela empêche de poursuivre ses actions dans la poursuite de ses objectifs et de ses valeurs. Elle constitue un concept central de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT).

 

La flexibilité permet par exemple d’accepter de vivre une anxiété qui va de pair avec certaines actions que l’on souhaite accomplir. Alors que de vouloir éviter l’expérience de l’anxiété peut conduire à ne pas réaliser des buts à long terme. La flexibilité est ainsi décrite comme une capacité d’acceptation et d’engagement.

Dépendant du contexte, une personne doit être flexible quant à la mesure dans laquelle elle base son action sur les contingences actuelles de la situation ou sur les événements internes (pensées, émotions) qu’ils soient indésirables, désirables ou neutres.

La vie est en devenir permanent. Chaque moment, on peut faire face à des événements imprévus ou à des situations nouvelles. C’est normal de se sentir stressé ou troublé par ces changements inattendus. Il faut les accepter et essayer de composer avec de façon objective. La pression pour se sentir de bonne humeur et positif peut avoir pour résultat d’amplifier les émotions négatives, alors qu’accepter les humeurs plus sombres peut aider à se sentir mieux à long terme.

«  Les gens qui acceptent leurs émotions négatives sans juger ou essayer de les changer sont en mesure de faire face à leur stress plus efficacement ».

Brett Ford, professeur adjoint de psychologie à l’Université de Toronto.

Alors, je vous conseille de cultiver la souplesse qui va vous aider à vous adapter plus facilement à toutes les circonstances que vous rencontrez dans votre vie. Une attitude flexible vous permet de réagir adéquatement à une attitude d’autrui à laquelle vous ne vous attendez pas, à un événement fâcheux qui vient de nulle part troubler votre quiétude. Avec votre flexibilité morale, vous allez vous sentir prêt à affronter n’importe quelle situation que le destin mettra sur votre chemin.

«  Soyez souples comme le roseau qui sait plier lorsque le vent est fort, mais qui ne rompt jamais. La rigidité, au contraire, vous rend inaptes aux flux de la vie. Elle vous fixe dans des attitudes et des principes qui peuvent parfois se révéler inappropriés aux circonstances ou à l’évolution de votre être. »

Frédéric Lenoir

Facebook Comments

Post a comment