Gaétan Barrette ne pourra pas tenir sa promesse en région, selon Jean-François Roberge

« Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, ne pourra pas tenir sa promesse d’offrir un médecin de famille à tous les patients qui en cherchent un en Montérégie d’ici le 31 décembre 2017 », soutient le député de Chambly, Jean-François Roberge.

Son collègue François Paradis, porte-parole de la CAQ en matière de Santé,  a dévoilé de nouvelles données de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), qui démontrent l’échec du plan du ministre Barrette. En effet, en date du 3 juillet 2017 :

  • 91 258 patients dans la région sont inscrits sur la liste d’attente pour trouver un médecin de famille;
  • 72,2 % de la population de la Montérégie a un médecin de famille, alors que la cible établie par Gaétan Barrette doit être de 85 %… d’ici le 31 décembre 2017. Les médecins doivent inscrire 12,8 % (172 444 patients) de la population en 6 mois, ce qui est impensable;

Résultat : des milliers de patients de la région resteront orphelins d’un médecin de famille d’ici la fin de l’année, malgré la promesse solennelle de Gaétan Barrette.

«Pour plusieurs personnes, et surtout pour nos aînés, c’est hautement insécurisant de ne pas pouvoir compter sur un médecin de famille. Nous avons interpellé plusieurs fois le ministère de la Santé pour régler des cas de patients-orphelins de Chambly, pour la pénurie de médecins de familles à Saint-Basile-le-Grand et à chaque fois, on nous répondait que la réforme du ministre Barrette allait tout régler.  Visiblement, c’est un échec», regrette le député.

Pour remédier à la situation, la CAQ demande donc au ministre Barrette de changer immédiatement la cible fixée dans l’entente signée avec la FMOQ afin que tous les patients qui cherchent un médecin de famille puissent en trouver un. Gaétan Barrette a le pouvoir d’agir, puisque cette disposition spécifique se retrouve dans l’entente de principe conclue entre la FMOQ et son ministère.

La CAQ propose aussi de revoir le mode de rémunération à l’acte des médecins de famille. La CAQ croit que la seule manière d’inscrire tous les patients orphelins à un médecin de famille est de revoir le mode de rémunération des médecins de famille afin de récompenser la prise en charge complète des patients, plutôt que de rémunérer la quantité des actes médicaux effectués.

Source : CAQ

 

Facebook Comments

Post a comment