Exclusivité – Congédiement de Guy Grenier : « illégal », selon la Cour de Montréal

Un juge de la Cour de Montréal vient d’accorder une injonction provisoire à Guy Grenier sur la base que la résolution du conseil municipal de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu était illégale.

En avant-midi, le 4 mai, Guy Grenier, chef de cabinet et attaché politique du maire Alain Laplante, a obtenu une injonction provisoire, valide jusqu’au 14 mai, , qui renverse la décision de la Ville, jugée illégale.

Une décision finale sera prise dans ce dossier le 14 mai.

 

 

 

Facebook Comments

Post a comment