Dommages liés à la tempête : voici les chiffres de la Financière agricole

À la suite des récents événements climatiques, La Financière agricole du Québec tient à rappeler qu’elle administre des programmes d’assurance et de protection du revenu qui couvrent les risques inhérents à l’exploitation d’une entreprise agricole, notamment ceux liés à la crue des eaux et à la grêle, qui sont directement couverts par l’assurance récolte (ASREC).

Depuis le début de la saison, les centres de services de St-Jean-sur-Richelieu et de Châteauguay ont reçu au total, 657 avis de dommages toutes causes confondues.

Parmi ceux-ci, 179 avis de dommages sont relatifs à la grêle et 371 à l’excès de pluie dans les champs.

Les orages récents du 2 et du 4 août ont généré 65 avis de dommages qui se répartissent comme suit :

  • 35 pour des productions maraîchères (carottes, échalotes, laitues, oignons, panais et radis);
  • 20 pour les grandes cultures (blé, maïs-grain et soya);
  • 4 pour les légumes de transformation (haricots, maïs et pois);
  • 6 pour les pommes.

La valeur assurée des cultures grêlées et/ou inondées pour lesquelles des avis de dommages ont été ouverts totalise 11 M$.

L’évaluation des dommages est débutée et les pertes observées jusqu’à présent varient entre 25% et 100 %.

Facebook Comments

Post a comment