Des images du futur centre-ville de Saint-Jean!

Une quarantaine de citoyens et de commerçants ont pris part à la séance d’information publique sur le projet de revitalisation du Vieux-Saint-Jean le mercredi 2 mai au Cabaret-Théâtre. L’objectif : faire une mise à jour des travaux en cours et présenter ceux à venir.

Il va sans dire que la reconstruction du nouveau pont a fait l’objet d’une attention particulière comme l’a précisé la conseillère du district 1 Mélanie Dufresne : « Je pourrais vous dire que beaucoup d’eau a coulé sous le pont depuis le début des travaux du projet de revitalisation en 2011. À vrai dire, le dossier du pont est venu chambouler l’échéancier. C’est probablement la meilleure chose qu’il nous soit arrivée. Le nouveau pont sera là pour les 100 prochaines années et il doit devenir l’emblème du nouveau centre-ville ».

Le directeur du Service des infrastructures et gestion des eaux, Benoit Fortin, a fait un retour sur l’architecture du pont, sa mise en lumière et surtout l’échéancier des travaux. En fait, l’aménagement des approches du pont, les culées du pont mobile ainsi que la construction des murs de soutènement et murs du canal Chambly sont les prochaines étapes. La mise en service du pont se ferait à l’hiver 2019 mais elle reste à confirmer. Le calendrier relatif à la démolition du vieux pont, l’aménagement des parcs et des rampes piétons et cyclistes n’est pas encore déterminé.

Sous le thème « la revitalisation urbaine au bénéfice de la collectivité », le directeur de Service de l’urbanisme, de l’environnement et du développement économique Luc Castonguay a fait un retour sur le chemin parcouru. Il a fait état de la révision du plan particulier d’urbanisme du Vieux-Saint-Jean et du Vieux-Iberville, des travaux de l’entrée sud avec l’aménagement du square du Royal 22e Régiment de même que des travaux de l’entrée nord avec le réaménagement des stationnements de la rue Foch et l’ouverture imminente du parc des Éclusiers. Il a aussi porté son regard vers le chemin à parcourir avec des projets structurants comme la promenade riveraine, le réaménagement de la rue Richelieu, l’ouverture de la Place du Marché jusqu’à la rue Richelieu ainsi que la gestion du stationnement. Ces sujets ont d’ailleurs fait l’objet de quelques questions de l’auditoire.

La Chef de division développement commercial et services aux entreprises Sophie Latour a présenté un portrait renouvelé de la vitalité commerciale avec plusieurs nouveaux commerces, un projet de terrasses sur rue, des programmes d’aide porteurs, une offre événementielle dynamique et variée ainsi qu’une campagne promotionnelle soutenue. Sophie Latour a particulièrement souligné l’implantation de 82 nouveaux commerces depuis 2012. Elle a insisté sur le fait que le taux de vacance, relatif aux locaux commerciaux, était passé de 35% en 2012 à 15% en 2018. Elle a également salué la contribution de la Société de développement du Vieux-Saint-Jean qui a vu son mandat redéfini.

Rétroaction

Les citoyens, commerçants et toute la population sont invités à soumettre leurs commentaires en ligne d’ici le vendredi 18 mai.  Ils peuvent répondre aux questions suivantes :

  1. Que pensez-vous du projet de réaménagement de la rue Richelieu ?
  2. Êtes-vous en faveur du concept d’aménagement présenté pour l’ouverture de la Place du Marché jusqu’à la rue Richelieu ?
  3. Suite à la séance d’information sur le projet de revitalisation du Vieux-Saint-Jean, nous vous invitons à nous partager vos commentaires et suggestions.

Pour voir des images en visualisation 360 degrés, cliquez sur ce lien

 

Facebook Comments

Post a comment