Comédies musicales

M. De Montigny,

Heureuse de voir que vous ne cessez de découvrir de nouveaux styles de musique que, si vous leur donnez une chance, finissent par vous plaire.

Vous allez voir, ça s’améliore avec l’âge.  On réalise que c’est plaisant finalement avoir de grands horizons au lieu d’idées ancrées.  Surtout dans votre métier.

Je me suis trouvée à aimer certaines pièces de hard rock.  Pas du tout mon style.  On dirait que quand on est jeune, on s’accroche à ce qui passe pour mode déterminé par…la popularité je présume, car ce n’est pas toujours le talent qui prédomine et pour ne pas sembler « quétaine » on suit la foule comme des moutons.  On ne veut pas avoir l’air différent, de peur qu’on se moque de nous.

Quand on vieillit, certains d’entre nous ne semblent plus avoir le besoin de se conformer à la mode du jour et on n’a plus peur de dire que nos goûts sont bien différents du reste du monde.  On devient nous-mêmes, on reprend notre personnalité au lieu d’endosser le manteau de M. « Tout le monde » pour ne pas être différent.  Je vous félicite d’être de ceux-là.

Vous savez, la mode, c’est tout le monde qui fait la même chose et c’est ce que les manufacturiers ont trouvé comme nom pour nous passer leur « scrap ».  On appelle ça mode et le monde saute dessus.

Regardez les jeans tout troués que mes parents ne m’auraient même pas permis de porter pour aller à la grange.  Peut-être avec des patchs mais pas troués.  J’ai vu des gilets avec des mailles échappées et j’ai mentionné à la vendeuse que si je rencontrais quelqu’un avec un gilet pareil, je lui offrirais de le remailler. C’est une insulte aux tricoteuses à travers le monde.  Et on appelle ça mode et on vend ça à un prix fou.  Je dois admettre que c’est une bonne astuce de marketing mais je nous trouve bien imbéciles de tomber dans le panneau !

J’appellerais ça « récupération » mais je ne pense pas que ça se vendrait au même prix !  Par contre, c’est la « mode » la récupération, alors qui sait ?

Maintenant que vous avez découvert Notre-Dame-de-Paris, essayez Les Misérables et le Fantôme de l’Opéra.  Pour moi, ces trois comédies musicales sont des « wow » !

Remarquez que je suis une mordue de ce genre autant en film, spectacle ou en musique.  Il y a des petits chefs-d’œuvre dans ce genre de musique.

Au plaisir de vous lire
Diane Skeates

Facebook Comments

Post a comment