Claudie Moreau

Dans l’autobus 187

En 1998, je montais à bord de l’autobus 187. À la queue leu leu, et sous haute surveillance, les élèves escaladaient les marches du véhicule jaune. Une fois dans l’allée, les souliers pressés piétinaient les morceaux de Polly Pocket égarés. Au fond s’installaient les « cool », à l’avant les nerds. Je choisissais toujours une place parmi

[ Read More ]

S’envoyer en l’air !

Il y avait des sueurs qui coulaient dans mon dos. Pourtant, l’horloge murmurait l’aurore d’un jour nouveau. Les oiseaux gazouillaient à peine. La lune et le soleil se disputaient le ciel. Quelques étoiles brillaient encore ; les constellations ne sentaient pas l’urgence d’aller se coucher. L’excitation comblait mes sens, les mettait en transe. Et je frissonnais.

[ Read More ]

Quand le terrain est plus rouge chez le voisin

Assise dans un trou de terre, je fouille les plants. J’ai les genoux, les souliers et probablement le derrière tachés. Pas grave. De mes mains rougies, je relève ma casquette et éponge l’eau qui coule sur mon visage gommé de crème solaire. Puis, je cueille une fraise et la dépose… dans ma bouche. Bon, n’allez

[ Read More ]

Court récit de mon séjour à Port-au-Prince – Troisième partie

Jour 17 Dans les vagues, je nage. Tantôt j’avale des bouillons de plaisir, tantôt je nourris la mer en abandonnant quelques restes de peine d’amour. Malgré les remous de mon océan intérieur, je savoure ma santé retrouvée. Une belle journée à la plage avec des touristes québécois. Deuxième excursion depuis le début de mon séjour.

[ Read More ]

Court récit de mon séjour à Port-au-Prince Deuxième partie

Jour 7 Mon être se réveille au chant du coq et des brindilles de paille qui caressent sauvagement la cour du 3, rue Mercier-Laham. Tous les matins, le gardien de ma demeure balaie poussière, feuilles mortes et pétales abandonnés. À travers les rideaux de coton qui habillent les fenêtres de ma chambre, j’entrevois quelques rayons

[ Read More ]

Court récit d’un séjour à Port-au-Prince

Hier encore, je ne connaissais à peu près rien d’Haïti. Pas même son emplacement géographique. Je rêvasse en contemplant les nuages. Notre oiseau est silencieux. Autant que les anges dans le ciel. Habituellement, j’ai horreur de l’avion. Je m’y sens coincée et j’ai le sentiment de manquer d’air. Mais cette fois, c’est différent. Je suis

[ Read More ]

Les voisins

Le printemps venu, je ramasse ma bicyclette et je pars en promenade. J’aime regarder les employés de la Ville qui s’affairent à planter des fleurs. Comme s’ils avaient pour mission de redonner vie et beauté à nos quartiers abîmés par l’hiver et ses tempêtes. Parlant de vie… Avez-vous remarqué que le printemps ressemble à une

[ Read More ]

Le chant du printemps

Dehors, la nature ronfle sous des restants de neige mouillée. Moi, je dors à poings fermés. Je suis quelque part, perdue au pays de Morphée. Mais voilà qu’un joli son chatouille mon monde onirique et me sort de mon sommeil. Délicatement. Enveloppée dans mes draps, je souris, bercée par ce chant matinal qui n’arrive qu’une

[ Read More ]

Minorité visible

Bientôt, j’irai à Haïti. Bientôt, je serai minorité visible. Expérience complètement nouvelle pour moi. Ne confondez pas cette réflexion avec du racisme. Ce n’en est point. Je dirais plutôt qu’en terre inconnue, la peur du jugement se pointe le bout du nez. Je n’ai jamais eu à mettre un x dans la case « minorité

[ Read More ]

L’appel de l’étranger

J’arpente le sol couvert de tapis. Je me sens bien, paisible. Tout comme je le serais chez moi. Aujourd’hui c’est samedi. Le temps se veut doux, bon. Du bonheur plein la tête, je flâne à la librairie. Tout contre moi, mon cellulaire sonne en silence. De ma main gauche, j’attrape l’appareil qui fait vibrer les

[ Read More ]